Agüero à deux réalisations du trône des buteurs de Man City

Sergio Agüero
Sergio Agüero AFP

Grâce à son triplé inscrit sur le terrain de Watford (0-6) ce samedi, Sergio Agüero ne pointe qu’à deux longueurs du meilleur buteur de l’histoire de Manchester City, Eric Brooke. « Une légende » pour Pep Guardiola qui insiste pour faire de l’Argentin un joueur complet. 

Six ans après son arrivée à Manchester City, Sergio Agüero est en passe de rentrer définitivement dans l’histoire du club. Dans les faits, c’est déjà le cas puisqu’il compte deux titres de champion, deux League Cup et un Community Shield. Et l’Argentin a une bonne part de responsabilité dans ces succès. Mais cette fois, c'est pour une performance individuelle qu'il va écrire une nouvelle page du grand livre des Citizens. Grâce à son triplé inscrit à Watford samedi (0-6), le « Kun » (175 buts toutes compétitions confondues avec City) ne pointe en effet plus qu’à deux longueurs du meilleur buteur de l’histoire du club, Eric Brooke (177).

Guardiola : « C’est une légende »

C’est aussi l’un des joueurs les plus efficaces de Premier League puisqu’il présente le deuxième meilleur ratio de l’histoire de la Premier League (125 buts en 186 matches) derrière Alan Shearer (125 buts en 155 matches). « C’est (le record, ndlr) pour bientôt, assure Pep Guyardiola. J’espère que nous pourrons faire une belle célébration. J’espère que le club le fera un jour. C’est une légende, il fait partie de l’histoire du club. »

Deux passes décisives pour Jesus

Un vrai hommage de la part du technicien catalan, qui l’a tanné la saison passée pour qu’il soit plus impliqué à la perte du ballon mais aussi collectivement en étant plus acteur que buteur. Message reçu par l’Argentin, parfois circonspect sur ces nouvelles attentes la saison dernière. Samedi, il a délivré une passe décisive pour Gabriel Jesus, comme il l’avait fait une semaine plus tôt contre Liverpool (4-0). 

Guardiola : « Je l’encourage à jouer, pas seulement à marquer des buts »

« Il est impliqué un peu plus sans le ballon, note Guardiola. Il l’a fait la saison dernière, il le fait maintenant. Il est très impliqué dans ce match. C’est un gars que j’encourage à jouer, pas seulement à marquer des buts. Combien de fois jouons-nous avec lui ? Jusqu’à ce que le ballon arrive. Je n’aime pas avoir seulement un ou deux joueurs qui ne font que défendre ou un ou deux qui ne servent qu’à marquer, j’aime que tout le monde défende, joue et bouge pour essayer d’avoir le ballon. Le ballon est au centre, c’est pour ça que les joueurs sont là. » Et c’est souvent Agüero qui le pousse au fond des filets.