PSG : Sanchez, un dossier de retour sur la table

Alexis Sanchez
Alexis Sanchez AFP

Après avoir visé Kylian Mbappé ces dernières semaines, le Paris Saint-Germain pourrait désormais jetter son dévolu, selon L'Equipe, sur Alexis Sanchez, qui souhaite quitter Arsenal et à qui il reste encore un an de contrat à Londres. Les pistes Neymar, Dembélé et Coutinho, bien que toujours existantes, paraissent bien moins facile à concrétiser.

Antero Henrique est à Miami avec le groupe parisien, en stage de pré-saison. Mais le nouveau directeur sportif du club de la capitale n’en oublie pas pour autant sa mission première : trouver un nouvel élément, et si possible une star, pour renforcer l’attaque de son équipe. Pour épauler l'efficace et régulier Edinson Cavani, les hommes d’Unai Emery pourraient ainsi enregistrer l’arrivée d’Alexis Sanchez. Une possibilité qui semblait s'être refroidie ces dernières semaines mais qui s'est réchauffée ces derniers jours selon l’Equipe.

Mbappé mission quasi impossible, Alexis revient sur la table

Déjà ciblé par le PSG il y a plusieurs mois, Alexis Sanchez était pressenti pour débarquer en France. Selon le quotidien sportif, les négociations avaient même considérablement avancé. Puis l’ancien du Barça a été oublié quand les dirigeants parisiens ont décidé de se jeter sur le diamant brut monégasque, Kylian Mbappé, dont l'arrivée au Parc des Princes aurait été le plus gros coup de ce mercato estival en Europe. 

Face à la pépite du Rocher à l'avenir doré, le Chilien ne faisait plus le poids, trop gourmand avec une demande de salaire excessive atteignant les 1,2M€ par mois… Mais Paris a conscience que boucler le dossier Mbappé, qui serait plutôt partant pour une dernière année en Principauté alors que le club construit son effectif autour de lui, relèverait du miracle.

Neymar, Dembélé et Coutinho, le PSG oublie

Entre-temps, il y a eu d'autres tentations pour Antero Henrique. Avec Ousmane Dembélé, que Dortmund a qualifié d’intransférable, et Philippe Coutinho, suivi par le FC Barcelone et pour le moment heureux à Liverpool. Il y a aussi et surtout Neymar, serpent de mer des derniers mercatos parisiens, qui songerait à quitter l'ombre de Lionel Messi et dont le père aurait prévu de déjeuner avec Nasser Al-Khelaifi dans les jours à venir. Sa clause de libération, fixée à 222M€, serait une folie mais une folie accessible aux finances du PSG. Reste que ce dossier semble lui aussi bien plus compliqué à finaliser que celui de Sanchez.

Arsenal refuse de le voir à City

Le Chilien est même en train de faciliter la tâche aux dirigeants parisiens. Sanchez souhaiterait faire ses valises pour intégrer l’effectif de Pep Guardiola à Manchester City et cette hypothèse fait bondir les Gunners, réfractaires à l’idée que leur star devienne un rival en Premier League. Arsène Wenger campe donc désormais sur ses positions : si le Chilien quitte Londres, il quittera aussi le championnat anglais. Et avec un an de contrat à honorer à l’Emirates Stadium, le club sait qu'il prendrait un énorme risque à conserver le joueur s'il n'a pas prolongé. Bref, il y a un coup à jouer pour le PSG.

Le contact est renoué

Ces derniers jours, les contacts ont ainsi repris entre les deux parties et les négociations avancent, notamment depuis que Karl-Heinze Rummenigge a confirmé que le finaliste de la Coupe des Confédérations 2017 ne signerait pas au Bayern Munich. Le profil de Sanchez plaît toujours autant à Unai Emery à qui il offrirait plusieurs solutions, pouvant jouer dans l’axe, en pointe, tout comme sur les ailes, à l’image de ce qu’il a fait cette saison chez les Gunners en jonglant entre ces deux rôles. Cette fois, le PSG espère une bonne pioche pour ne pas retourner à la case départ.