Mbappé, l’Europe à ses pieds

AFP

Kylian Mbappé a connu ce jeudi sa première convocation en équipe de France pour les matches contre le Luxembourg et l’Espagne (les 25 et 28 mars). Le jeune prodige de l’AS Monaco n’en finit plus de briller avec le club de la Principauté. Buteur à l’aller comme au retour face à Manchester City en huitièmes de finale de la Ligue des champions, l’attaquant de 18 ans a séduit les derniers récalcitrants. Et la liste des courtisans s’est encore allongée.

Etincelant lors de la double confrontation contre Manchester City en Ligue des champions, Kylian Mbappé a ouvert la voie de la qualification pour l’AS Monaco en ouvrant le score contre l’équipe anglaise ce mercredi. Brillant lors de chacune de ses sorties avec le club du Rocher, le jeune français de 18 ans a convaincu le sélectionneur Didier Deschamps de l’appeler avec les Bleus pour les matches contre le Luxembourg et l’Espagne (les 25 et 28 mars).

Une guerre Barça-Real à venir ?

L’équipe de France, un rêve de gosse pour le buteur formé à l’ASM. Mais avant de faire son trou chez les Bleus, le nouveau prodige a déjà réussi ses débuts en championnat (il compte 10 buts en Ligue 1 cette saison). Suffisant pour que les plus grands clubs du continent se penchent sur son cas et son avenir.

Courtisan de longue date, le Real Madrid de Zinedine Zidane souhaiterait enrôler l’ailier supersonique pour préparer le futur du club et surtout l’après-Ronaldo. Mais depuis ses récentes performances, le FC Barcelone plancherait sur une offre pour attirer le jeune tricolore. Ce jeudi, le quotidien catalan Sports a même fait sa une du jour sur la nouvelle starlette du foot européen.

L’Angleterre à l’affut

Quand on parle millions et transfert dans le football, il ne faut pas attendre longtemps avant de voir le nom des clubs anglais apparaitre. Un jeune attaquant international français passé par Monaco, comme un air de déjà vu outre-Manche... Si Anthony Martial alterne le bon et le moins bon avec Manchester United, Kylian Mbappé rappelle surtout Thierry Henry par sa précocité, sa vitesse et son talent.

Sans surprise Arsène Wenger s’est intéressé au profil du natif de Bondy, au point de lui faire une offre vaine durant l’été 2016. Outre Arsenal, les autres écuries de Premier League ont appris à connaitre le prodige. Si Pep Guardiola hésitait encore, la récente double confrontation de City avec l’ASM pourrait avoir fini de le convaincre du potentiel de l’espoir français.

Monaco pas pressé de vendre

Mais pour Monaco rien ne presse. Kylian Mbappé reste sous contrat jusqu’en 2019 et le vice-président monégasque se veut confiant à l’heure d’aborder la question d’une prolongation et réfute tout départ pendant l’été. « C’est l’enfant du club, c’est vraiment le meilleur exemple de la qualité de notre formation. Là, il brille et pour nous c’est une grande fierté, a confié Vadim Vasilyev au micro de RMC ce jeudi. Nous allons aborder tranquillement les négociations pour qu’il reste à Monaco. Il est content, tout se passe bien et on a un projet autour de lui. »

Mieux, le club du Rocher possède des finances saines et n’a pas besoin de vendre ses joueurs dès cet été. Déjà estimé à une cinquantaine de millions d’euros minimum, Kylian Mbappé pourrait valoir le double dans à peine un an s’il continue de briller et de progresser. A Monaco de tout faire pour protéger son joyau.