<

Mais qui est Panzo, la pépite anglaise arrachée par Monaco à Chelsea ?

Jonathan Panzo
Jonathan Panzo Panoramic

A la recherche d’un défenseur central, l’AS Monaco en a trouvé un en la personne de Jonathan Panzo, dix-sept ans, champion du monde U17 avec l’Angleterre il y a quelques mois et qui évoluait dans les équipes de jeunes de Chelsea. L’occasion d’évoquer le profil et le potentiel du vainqueur de la dernière U18 Premier League avec les « Baby Blues ».

Le joueur est inconnu du grand public mais cela reste un gros coup. A la recherche d’un défenseur central depuis plusieurs semaines, l’AS Monaco est en passe de l’avoir trouvé. Selon plusieurs sources internes à l’ASM, le club a trouvé un accord avec Chelsea pour le transfert de sa pépite Jonathan Panzo. Si le Borussia Mönchengladbach, Valence et Francfort ont essayé de doubler le club de la Principauté, les dirigeants de ce dernier espèrent boucler son arrivée avant la fin de semaine pour 3 millions d’euros, bonus compris.

Mais au fait, qui est donc ce Jonathan Panzo ? A dix-sept ans, ce défenseur central qui peut également évoluer comme latéral gauche sort d’une saison où il a bien rempli son armoire à trophées : champion du monde U17 en octobre dernier, et nommé parmi les cinq meilleurs espoirs de la compétition, et des titres en U18 Premier League, U18 Premier League Cup, U18 Premier League South et FA Youth Cup. Avec un gros potentiel sur le plan personnel. « Un défenseur imposant physiquement », écrivait Sky Sports en octobre 2016 après l’impressionnante victoire 8-1 de l’Angleterre U17 sur l’Allemagne à laquelle il avait participait.

« Ses qualités représentent tout ce qui fait un défenseur central moderne,poursuivait The Telegraph à la même époque. Son jeu est un brillant mix de physique et de technique qui lui permet de démarrer les attaques depuis l’arrière. » Du haut de son 1,85 mètre, le gamin en impose. Et sa technique ne fait aucun doute avec plusieurs vidéos qui tournent sur la toile le montrant infliger des petits ponts à ses partenaires d’entraînement. Un gros potentiel, quoi, qui aurait eu du mal à s’exprimer en équipe première à Chelsea, un club où la jeunesse brille mais doit souvent partir pour s’épanouir. L’ancien capitaine de l’équipe d’Angleterre U16 en aura sans doute plus l’occasion sur le Rocher.