<

Liverpool : Pourquoi Lanzini fait encore plus regretter le dossier Fekir

Manuel Lanzini
Manuel Lanzini

Priorité de Jürgen Klopp pour renforcer le jeu offensif de Liverpool, Nabil Fekir a pour l’instant vu son transfert vers les Reds capoter. De quoi poser un casse-tête au finaliste de la dernière Ligue des champions qui a vu son autre cible offensive, l’Argentin Manuel Lanzini, se blesser gravement ces derniers jours en préparation du Mondial.

Au jeu du poker menteur, on ne connaît pas tous les détails. Mais on a compris les grandes lignes. L’Olympique Lyonnais a expliqué, via un communiqué publié samedi soir et... dépublié depuis, « mettre un terme » à la « négociation » avec Liverpool concernant un transfert de Nabil Fekir… sans fermer la porte à un départ de l’international français. Mais les réelles raisons de cette annonce restent floues alors que le joueur avait, selon L'Equipe de ce mardi, déjà pu choisir son futur numéro dans le club de Premier League. Alors qu’une partie de la presse britannique affirme que les Reds avaient mis fin aux discussions après une visite médicale qui leur a laissé des doutes, le Liverpool Echo indique que le club des bords de la Mersey a bien pris un second avis concernant le genou (gravement blessé dans le passé) du joueur en raison de craintes mais a ensuite décidé d’aller au bout du transfert tout en tentant de le renégocier avant de voir l’OL – qui était pourtant d’accord sur le montant du transfert initial, comme le joueur l’était sur le salaire – reculer devant ces nouvelles demanes. Un Lyon qui serait lui-même tenté de repousser ce transfert après le 30 juin 2018 afin d’inclure cette belle vente sur les comptes de la saison prochaine.

Bref, tout cela reste flou. Et rien ne dit que Fekir ne portera finalement pas le maillot des Reds. Seule certitude pour l’instant : l’évolution dans ce dossier pousse Liverpool et Jürgen Klopp à réévaluer leur stratégie. Alors que celui qui s’apprête à disputer la Coupe du monde avec les Bleus était bien la priorité du manager allemand pour prendre la place d’un Philippe Coutinho parti rejoindre le Barça l’hiver dernier, les Reds vont devoir garder l’œil ailleurs pour trouver une solution de repli si nécessaire. Problème ? La première dans les tuyaux vient de s’écrouler… En cas d’échec du dossier Fekir, Klopp avait en effet dans l’idée d’attirer l’Argentin Manuel Lanzini, auteur d’une belle saison avec West Ham. Mais qui vient de se rompre le ligament croisé antérieur du genou droit lors d’un entraînement avec l’Argentine alors qu’il préparait le Mondial ! Le finaliste de la dernière Ligue des champions va désormais devoir agrandir sa liste de cibles pour ce poste.