<

France, Allemagne, Espagne, Turquie : Ben Arfa a le choix

Hatem Ben Arfa
Hatem Ben Arfa Panoramic

Alors que son contrat avec le PSG va prendre fin dans quelques jours, Hatem Ben Arfa est dans le viseur de nombreux clubs à travers l’Europe. En attendant, l’ancien Niçois se prépare physiquement non loin de ses proches du côté de la Tunisie.

Libre comme l'air dans quelques jours, Hatem Ben Arfa a reçu de nombreuses propositions. Annoncé avec insistance du côté de la Turquie, le joueur toujours parisien pour encore quelques jours n'a reçu à ce jour aucune offre et aucune approche n'a été faite. Par ailleurs, le joueur et l'entourage n'envisagent pas d'évoluer dans le championnat turc la saison prochaine. Malgré deux saisons compliquées du côté de Paris, le joueur formé à Luon garde une cote élevée en Ligue 1. Saint-Etienne est entré en contact avec le joueur il y a quelques semaines. Jean-Louis Gasset a toujours apprécié Ben Arfa et a tenté d'utiliser son « pouvoir de séduction » (comme ce fut le cas pour Mathieu Debuchy et Yann Mvila) pour enrôler l'attaquant de 31 ans. Qui a apprécié l'intention de l'entraîneur mais a préféré ne pas donner suite.

Outre l'intérêt stéphanois, Lyon n'est jamais trop loin lorsqu'il s'agit de Ben Arfa. Le club, toujours suspendu à la situation de Nabil Fekir, a fait savoir à l’ancien Niçois, qui fonctionne beaucoup à la confiance et l'affect, que les portes de la maison lui sont ouvertes. Un contact régulier a lieu entre les deux parties en attendant que la situation se décante éventuellement… Même au-delà de l’Hexagone, les pistes ne manquent pas. Deux clubs se montrent très intéressés. Pour le premier, il faut aller du côté de l'Espagne et plus précisément en Andalousie où le FC Séville montre un intérêt poussé pour l'ancien joueur de Newcastle.

Le joueur et son entourage apprécient beaucoup ce championnat où le style se rapproche du jeu de celui qui rendait chèvre un certain WIlliam Gallas et où la présence de grands noms suscite l’intérêt de celui-ci. Les discussions avancent mais pas encore de proposition concrète. Le second se trouve du côté de l'Allemagne où Dortmund, par l'intermédiaire de son entraîneur Lucien Favre, veut s'attacher les services de l'international français. L'ancien entraîneur de Nice se dit prêt à accueillir Ben Arfa dans les meilleures conditions possibles sur un éventuel contrat de trois3 ans si le joueur accepte de rejoindre la Ruhr. A ce stade, le joueur préfère se concentrer sur sa préparation physique effectué non loin de ses proches du côté de Tunis (Tunisie) et n'est pas encore pressé de prendre sa décision.