<

Crystal Palace et Newcastle parmi les nombreux courtisans pour Imbula

De retour d’un prêt d’un an à Toulouse, Giannelli Imbula reste sous contrat avec Stoke City, relégué en Championship (D2 anglaise). Mais le milieu français, qui a retrouvé du temps de jeu en Ligue 1, est très courtisé, notamment chez des pensionnaires de Premier League.

Son prêt à Toulouse l’été dernier, dans les dernières heures du mercato, avait étonné. Barré à Stoke City après un transfert record en provenance de Porto (25 millions d’euros), Giannelli Imbula souhaitait avant tout retrouver du temps de jeu, et Toulouse le lui a offert : cette saison, l’ancien Marseillais a disputé 28 matches et inscrit un but. Si l’expérience toulousaine a globalement été compliquée pour l’ex-international Espoirs, la fin de saison a laissé entrevoir de nouvelles promesses. Et preuve que sa cote sur le marché ne s’en retrouve pas altérée, Imbula est toujours très courtisé.

Dans l'idéal, il souhaiterait rester en L1

Comme l’été dernier, plusieurs clubs turcs, Galatasaray en tête, font la cour à l’ancien milieu de Porto, toujours sous contrat avec des Potters relégués en Championship (D2 anglaise). S’il s’agit pour le moment de simples prises de contact, l’équipe coachée par Fatih Terim semble le désirer toujours aussi ardemment. Le Torino, qui avait déjà formulé une offre de prêt avec option d’achat lors du dernier mercato d’été, est également à l’affut. Les Grenata ont maintenu le contact avec Imbula. Enfin, selon nos informations, deux clubs anglais se sont récemment positionnés sur le joueur natif de Vilvorde (Belgique) : Crystal Palace et Newcastle sont séduits par le profil d’Imbula et l’ont récemment sondé. Dans l’idéal, le milieu français souhaiterait rester en Ligue 1, et de préférence dans un club du top 8, pour continuer sa montée en puissance dans un environnement qu’il connait. Pour le moment, aucune piste française ne se dégage, mais le mercato est encore long.