<

Séville fait tomber Manchester United

Alexis Sanchez n'a rien montré lors de l'élimination de Manchester United
Alexis Sanchez n'a rien montré lors de l'élimination de Manchester United Panoramic

Décevant pendant toute la rencontre, Manchester United a perdu (2-1) contre le FC Séville ce mercredi en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Après un piètre 0-0 à l’aller, les Red Devils quittent la compétition sur un doublé de Wissam Ben Yedder.

Ce Manchester United ne méritait pas mieux ! Battus par le FC Séville (2-1) ce mardi à Old Trafford, les Mancuniens quittent la Ligue des champions dès les 8e de finale. L’équipe entrainée par José Mourinho n’a rien montré. D’entrée, on pouvait s’attendre à un match serré. Après le 0-0 de l’aller, les Red Devils devaient marquer pour enflammer leurs supporters et se faciliter la tâche. Il n’en fut rien pendant près de 90 minutes et l’élimination du club anglais parait finalement assez logique.

Ben Yedder débloque la situation

Offensivement, United n’a rien tenté ou presque. Alexis Sanchez, transparent, c’est Marcus Rashford qui a le plus tenté. Mais l’Anglais est resté trop brouillon pour faire la différence. Défensivement, Eric Bailly a longtemps tenu la baraque. Mais l’international ivoirien s’est raté face à Wissam Ben Yedder. Remplaçant au coup d’envoi, le buteur français a tout changé. Entré à la 72e minute du match, il ouvre le score sur son premier ballon (1-0, 74e). Quelques instants plus tard, tout Old Trafford est plongé dans le noir après un nouveau but du tricolore, bien aidé par une boulette de David de Gea (2-0, 78e).

Mourinho n’a plus rien de spécial

Le but tardif de Romelu Lukaku (2-1, 84e) n’a pas suffi à relancer la machine United et tout le club a payé le manque d’ambition de José Mourinho. Paul Pogba et Anthony Martial, de retour de blessure, restent sur le banc. Idem pour Juan Mata. L’entraineur portugais ayant choisi d’aligner Marouane Fellaini dans l’entrejeu. Certes le Belge s’est démené pour récupérer le ballon, mais il a montré trop de déchet offensif pour devenir le héros de la soirée. Décroché en Premier League et désormais éliminé en Ligue des champions, les limites tactiques de José Mourinho ont refait surface. En face, le FC Séville s’est montré sérieux et n’a jamais vraiment été inquiété. La soirée idéale pour les hommes de Vincenzo Montella.

Sur les cinq clubs anglais, Manchester City et Liverpool sont les seuls qualifiés pour les quarts. Chelsea peut encore les rejoindre mais doit réaliser un exploit à Barcelone. Pour briller en Europe, José Mourinho et Manchester United devront encore attendre. Le FC Séville a profité de sa visité à Old Trafford pour s'offrir le droit de rêver.