<

Ramos : "Salah m’a attrapé le premier"

Panoramic

Sergio Ramos, capitaine du Real Madrid, s’offusque d’être accusé d’avoir blessé Mohamed Salah et Loris Karius lors de la finale de la Ligue des Champions. Il assure que l’Egyptien l’a accroché le premier et ironise sur les plaintes des Reds. 

Dix jours après la finale de la Ligue des Champions remportée par le Real Madrid contre Liverpool (3-1), Sergio Ramos est revenu sur la blessure de Mohamed Salah, dont il est désigné responsable pour avoir accroché le bras de l’Egyptien. Il s’est aussi amusé d’être accusé d’avoir provoqué une commotion cérébrale sur Loris Karius pour un coup de coude passé inaperçu aux yeux de l’arbitre. 

« Il ne manque plus que Firmino dise qu’il a pris froid parce que j’ai perdu une goutte de sueur »

« Ils m’ont emm… sur le thème Salah, a-t-il confié à As. Je ne voulais pas parler parce que tout est amplifié. En regardant bien l’action, il m’attrape le premier le bras et je tombe de l’autre côté. En fait, il se blesse à l’autre bras et tout le monde dit que je lui ai fait une clé comme au judo. Et puis, le gardien dit qu’il été commotionné après un choc avec moi, il ne manque plus que Firmino dise qu’il a pris froid parce que j’ai perdu une goutte de sueur. »

« Avec une infiltration, Salah aurait pu jouer la deuxième mi-temps »

S’il ironise, le défenseur espagnol assure pourtant qu’il a conservé une relation très cordiale avec Mohamed Salah, contraint de sortir du terrain après son duel avec Ramos. « J’ai parlé avec Salah par messages et il était plutôt bien, confie-t-il. S’il avait subi une infiltration, il aurait pu jouer la deuxième mi-temps, je l’ai parfois fait mais quand Ramos fait quelque chose comme ça, ça marque un peu plus. Je ne sais pas si, quand vous êtes à Madrid et que vous gagnez tant de titres, les gens te regardent différemment. »