Man City : Guardiola avait besoin de perdre

Pep Guardiola et Paulo Fonseca
Pep Guardiola et Paulo Fonseca AFP

Pep Guardiola, manager de Manchester City, estime que la première défaite de la saison de son équipe à Donetsk (2-1), mercredi en Ligue des Champions, était nécessaire pour le bien du club.

Manchester City a concédé sa première défaite de la saison toutes compétitions confondues, mercredi sur le terrain de Donetsk (2-1) en Ligue des Champions. La première aussi depuis le mois d'avril. Déjà qualifiés et assurés de terminer premiers, les Cityzens avaient fait tourner avec sept changements par rapport au match de dimanche dernier (face à West Ham) et la titularisation du jeune Phil Foden, par exemple. Pour Pep Guardiola, ce revers tombe même à point et fait office de rappel à l’ordre avant le choc face à Manchester United dimanche (17h30, en direct sur SFR Sport 1). 

« Mais nous avions besoin de perdre un match »

« Ça fait mal, ce n’est jamais agréable de perdre, a reconnu l’Espagnol. Mais nous avions besoin de perdre un match. Ce sera bon pour le club, pour nous tous. Les gens disent des choses quand vous gagnez beaucoup et on peut oublier ça maintenant. Nous sommes venus ici après avoir fait le travail. Nous avons essayé. Les gens ne peuvent pas dire que nous sommes venus sans essayer de gagner. Nous nous tournons vers dimanche. Le football est une affaire de récupération dans les bons et mauvais moments et essayer de rester équilibré. »

« Ce ne sera pas la fin du monde dimanche »

« Nous avons dit à plusieurs reprises que nous ne pouvons pas tout le temps gagner, que nous allons perdre des matches, poursuit l’Espagnol. Aujourd’hui, c’était la première fois. Nous devons récupérer. La Premier League est une autre compétition. Mais ce ne sera pas la fin du monde dimanche. Peu importe la manière dont ça se déroulera. » Son équipe sera, au moins, un peu reposée.