<

Liverpool : Robertson refuse l’excuse Ramos… sulfaté par Mido

Andrew Robertson (Liverpool) face au Real Madrid
Andrew Robertson (Liverpool) face au Real Madrid Panoramic

Latéral gauche de Liverpool, Andrew Robertson ne cache pas sa frustration à l’heure d’évoquer la défaite des Reds face au Real Madrid (3-1) ce samedi en finale de la Ligue des champions. Mais le joueur écossais refuse de se cacher derrière le geste de Sergio Ramos sur Mohamed Salah, sorti blessé suite à une intervention du premier, pour trouver une excuse à la défaite.

« Parfois le football vous montre ses bons côtés, et parfois ses mauvais. Nous sommes tous des professionnels avant tout. Remets-toi bien, Salah. Le futur t’attend. » S’il a pris la plume sur Twitter pour souhaiter un bon rétablissement à Mohamed Salah, Sergio Ramos reste au cœur de la polémique deux jours après la finale de la Ligue des champions remportée par le Real Madrid face à Liverpool (3-1) pour son geste sur l’attaquant égyptien, touché à l’épaule et obligé de sortir dans la foulée. Un véritable tournant dans le match tant les Reds ont ensuite paru moins à l’aise offensivement… et forcément moins dangereux vu la force de frappe du garçon. Au point d’en faire une excuse à la défaite ? Andrew Robertson refuse cette facilité.

Le latéral écossais, qui s’est imposé dans le couloir gauche du club des bords de la Mersey où il a débarqué l’été dernier, ne cache pourtant pas sa déception à l’heure d’évoquer le résultat de cette finale et la « dévastation » ressentie dans le vestiaire à l’issue de la défaite, sentiment qui doit « servir de motivation pour la saison prochaine ». « Arriver jusque-là est déjà une belle réussite mais selon moi, finir deuxième c’est comme finir dernier, pointe-t-il dans des déclarations reprises par le Daily Mail. J’aurais préféré rater mon match mais que notre équipe l’emporte, être le seul qui ne joue pas bien mais rentrer à la maison avec le trophée. »

« On s’accroche à n’importe quoi pour se rassurer si on pense que c’était la raison de notre défaite »

Mais pas question de se servir de l’épisode Ramos pour évacuer sa frustration. Le garçon balaie même l’argument d’un revers de main. « Tout se joue dans la façon dont il tombe mais Ramos est un joueur très intelligent, n’est-ce pas ? On s’accroche à n’importe quoi pour se rassurer si on pense que c’était la raison de notre défaite, estime-t-il dans des propos rapportés par le Telegraph. C’est juste un épisode malheureux et j’espère que Mo reviendra plus fort. Cela aurait pu arriver à n’importe lequel d’entre nous. Cela a cassé notre rythme mais tout le monde s’y attarde parce que c’est Salah. Il a été tellement fort pour nous que le voir terminer sa saison de cette façon est horrible. J’espère qu’il pourra disputer le Mondial car son pays compte sur lui. Connaissant Mo, il ne serait pas sorti sur une blessure légère. »

L’Egyptien a depuis donné des nouvelles rassurantes. Mais son cas et le geste de Ramos continuent de déchaîner les passions au pays. Témoins ces messages dévastateurs postés par Mido, l’ancien attaquant star de l’équipe nationale, sur Twitter : « Tous ceux qui comprennent le football savent que Ramos a blessé Salah intentionnellement. N’importe quel joueur au monde aurait lâché son bras mais Ramos s’est accroché et l’a entraîné dans sa chute. » Un avis tout sauf partagé par Frank Lampard, la légende de Chelsea, au micro de la chaîne BT Sport pour laquelle il officie comme consultant : « Est-ce qu’il faut incriminer Ramos ? Non, je ne crois pas. Il était tout proche de lui, comme n’importe quel défenseur doit le faire, et quand on est au contact comme ça, les bras peuvent s’entremêler. La façon dont il est tombé est plus malheureuse qu’autre chose. » Seul l’intéressé a la réponse exacte.