<

Finale 81, huitième 2009 : Quand Liverpool a fait chuter le Real en C1

Steven Gerrard
Steven Gerrard Panoramic

Liverpool affronte le Real Madrid ce samedi à Kiev en finale de la Ligue des champions. Pas favoris face au double tenant du titre, les Reds ont pourtant déjà dominé les Madrilènes en C1. Dont une fois en finale. Souvenirs.

Une finale de rêve. La Ligue des champions s’offre une affiche fantastique ce samedi à Kiev entre deux équipes spectaculaires : le Real Madrid et Liverpool. Cristiano Ronaldo et Karim Benzema d’un côté, Sadio Mané et Mohamed Salah de l’autre. Le tout dirigé par Zinédine Zidane et Jürgen Klopp. Face au double tenant du titre, les Reds devront accomplir un petit exploit pour espérer soulever le titre continental. Mais battre le Real en Ligue des champions, les pensionnaires d’Anfield l’on déjà fait en 1981 et 2009.

Les Reds, princes de Paris en 1981

La finale de la C1 1981 opposait déjà Liverpool au Real. Sur la pelouse du Parc des Princes, à Paris, le duel reste très serré et le suspense est à son comble. La partie est fermée, aucune des deux équipes ne veut lâcher. Un but d’Alan Kennedy à la 82e minute vient pourtant sceller le sort de la rencontre. Une frappe limpide du latéral gauche offre sa troisième Coupe d’Europe aux Reds. La bande de Bob Paisley devient par la même occasion le premier club britannique de l’histoire avec trois titres dans la compétition.

2009 : Torres joue un mauvais tour au Real

Dix-neuf ans plus tard, le Real et Liverpool se retrouve pour un duel en Ligue des champions. Malheureusement, ce choc se produit dès les huitièmes de finale. Déjà victorieux à l’aller à Madrid (1-0), les joueurs de Liverpool souhaitent offrir une soirée exceptionnelle au public présent à Anfield ce 10 mars 2009. C’est chose faite 90 minutes plus tard après une victoire éclatante et spectaculaire (4-0). Comme un symbole, Fernando Torres ouvre le score à la fin du premier quart d’heure. L’ancien de Madrid, mais de l’Atlético, se fait un plaisir de crucifier son ancien rival. Steven Gerrard claque ensuite un doublé avant qu’Andrea Dossena ne termine le travail dans les derniers instants de la rencontre. Malgré cette victoire de prestige face au Real, Liverpool ne remportera pas le titre après avoir croisé la route de Chelsea dès les quarts. Ce samedi au contraire, une victoire des Reds leur permettrait de remporter le sixième titre de l’histoire du club. Mais pour accéder à ce Graal, il faudra sortir un exploit digne de ceux de 1981 et 2009.