<

Eliminé avec Manchester United, Mourinho la ramène encore

José Mourinho s'est payé United après l'élimination du club en C1
José Mourinho s'est payé United après l'élimination du club en C1 Panoramic

Eliminé par le FC Séville dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions, José Mourinho a taclé Manchester United après la rencontre ce mardi soir. Le technicien portugais a rappelé ses bons résultats obtenus à Old Trafford... contre les Red Devils.

Piteusement sorti de la Ligue des champions par le FC Séville (0-0, 1-2), José Mourinho aurait pu faire profil bas ce mardi soir en conférence de presse. Mais c'est bien mal connaitre le technicien portugais. L'entraineur des Red Devils a encore détonné et s'est offert une sortie dont lui seul est capable. Convaincu d'avoir fait les bons choix contre les Sévillans, le Portugais a ensuite évoqué le passif du club anglais en Ligue des champions. L'occasion pour lui de rappeler qu'il avait souvent gagné à Old Trafford contre les Mancuniens. « Je me suis déjà assis deux fois dans ce fauteuil : avec Porto, Manchester United est sorti. Avec le Real Madrid, Manchester United est sorti, a lancé le "Special One". Je ne crois pas que cette situation soit nouvelle pour le club. Mais être entraîneur de Manchester United et perdre à la maison, c'est une déception

Mourinho défend sa tactique

Incapable de marquer le moindre but pendant près de 85 minutes ce mardi, le Manchester United de José Mourinho n'a rien montré offensivement. Trop brouillons, les Rashford, Lukaku et autres Alexis Sanchez n'ont presque pas mis en danger la défense du FC Séville. Les choix tactiques de José Mourinho comme la titularisation de Marouane Fellaini ou les absences de Juan Mata et Paul Pogba ont pu surprendre. Malgré l’élimination, pas question de se remettre en question pour José Mourinho. « Je ne crois pas que la performance était si mauvaise, ni les intentions ou l'entame du match. [...] Je n'ai pas de regret. J'ai fait de mon mieux, les joueurs ont fait de leur mieux. On a essayé, on a perdu, c'est le football. » Le genre de déclaration qui ne devrait pas plaire auprès des supporters des Red Devils.