Sans gardien, Lille coule à Strasbourg

AFP
Déjà mis en difficulté en première période par les assauts strasbourgeois, le LOSC a sombré sur le terrain du promu ce dimanche (3-0), lors de la deuxième journée de Ligue 1. Marcelo Bielsa, qui avait fait ses trois changements avant la mi-temps, n'a rien pu faire pour compenser l'expulsion de Mike Maignan, qui a contraint Lille à aligner... Nicolas De Préville puis Ibrahim Amadou dans les cages. 

Les anti-Marcelo Bielsa viennent de mettre dans leur poche un argument béton. Le technicien argentin devrait être sous le feu des critiques durant quelques jours, pour sa gestion du deuxième match du LOSC cette saison. Très convaincant lors de son succès contre Nantes le week-end dernier (3-0), le club lillois s'est incliné sur le même score à Strasbourg ce dimanche (3-0), lors de la deuxième journée de Ligue 1. 

De Préville puis Amadou dans les cages lilloises !

AFP

Mais encore plus que le résultat, c'est la manière qui pose question. Forcé d'effectuer deux changements après les blessures de Thiago Mendes à la 12e minute et de Kevin Malcuit à la 18e, Marcelo Bielsa en a effectué un troisième dès la 38e, remplaçant Fodé Ballo-Touré par Rominigue Kouamé. Pas de blessure mais un choix tactique de la part d'El Loco. 

La prise de risque n'a pas payé et s'est retournée contre lui quand à la 63e minute, coupable d'un mauvais geste sur Benjamin Corgnet (un ballon balancé dans la tête du Strasbourgeois), Mike Maignan est expulsé. Sauf que... le LOSC ne pouvait plus faire de changement. C'est donc Nicolas De Préville qui a enfilé le maillot noir de gardien -trop grand pour lui - et a surtout encaissé l'ouverture du score de Jonas Martin (74e). Nouveau turn-over "artisanal" avec Ibrahim Amadou qui prend la place de De Préville... il encaissera un penalty de Dimitri Lienard et un but de Jérémy Grimm. 

Deux changements contraints, un choix tactique qui interroge

Marcelo Bielsa sera la risée de certains. Rappelons que les deux premiers changements opérés étaient contraints, en raison de deux blessures. Une situation pas sans rappeler l'hécatombe du FC Nantes contre l'Olympique de Marseille (défaite des Canaris 1-0) la veille. Mais ce troisième changement tactique fait déjà jasé. D'autant que Marcelo Bielsa n'avait pas besoin de ça pour susciter le débat  Mike Maignan sera suspendu pour la réception de Caen dimanche prochain... ce qui augure peut-être le retour de Vincent Enyeama (pour l'heure cantonné au loft lillois) dans l'effectif.