<

Paris dans la douleur à Nice

Panoramic
Le Paris Saint-Germain s'est imposé dans la douleur sur le terrain de l'Allianz Riviera, face à Nice (2-1), ce dimanche. C'est Daniel Alves, qui, à dix minutes de la fin du match, a donné la victoire au club de la capitale. 

Dans un match à l'horaire inhabituelle (13h), pour promouvoir le championnat de France en Asie, le Paris Saint-Germain a eu toutes les peines du monde pour venir à bout de l'OGC Nice (1-2). Dans une Allianz Riviera, pleine pour l’événement, les joueurs d'Unai Emery ont connu une entame de match compliquée, ponctuée par l'ouverture du score de Saint-Maximin (17e) juste après le quart d'heure de jeu. Un Paris à réaction donc, puisque cinq minutes plus tard, Angel Di Maria a égalisé en éliminant Dante d'un petit pont avant de tromper Benitez (21e).

Cavani sorti, Nice puni

A l'image d'un Mario Balotelli, en vue en ce début d'après-midi, les Aiglons eurent de nombreuses opportunités, se heurtant finalement sur Areola ou ses montants. A un quart d'heure de la fin, le coach parisien a décidé de sortir Edinson Cavani pour faire entrer Thomas Meunier. Si le choix n'avait pas porté ses fruits face au Real Madrid en 8e de finale aller de la Ligue des Champions, il a payé cette fois. Daniel Alves, monté d'un cran avec l'entrée de Meunier, a donné la victoire aux Parisiens à la réception d'un centre d'Adrien Rabiot à l'entame du money-time (82e). Le Brésilien inscrivait, de la tête, son premier but cette saison en Ligue 1. 

Grâce à ce succès, le Paris Saint-Germain continue son raid solitaire en Ligue 1, et compte désormais dix-sept points d'avance sur Monaco. Nice manque l'occasion de se rapprocher des places européennes et reste huitième.