Monaco : Vasilyev envisage le départ de Lemar

Thomas Lemar
Thomas Lemar AFP

Pisté par Arsenal cet été, Thomas Lemar est finalement resté sur le Rocher cette saison. Mais le petit phénomène du couloir gauche monégasque ne devrait pas faire long feu au sein de la formation de Leonardo Jardim. Une hypothèse confirmée par le vice-président de l’ASM, Vadim Vasilyev.

Thomas Lemar est toujours Monégasque cette saison. Pourtant, il a longtemps été la cible de grandes écuries européenne durant le mercato estival, à l’image d’Arsenal, prêt à sacrifier 100M€ de son budget consacré aux transferts pour le compter parmi ses joueurs. Dans un entretien accordé à Sky Sports, Vadim Vasilyev a aujourd'hui ouvert la porte à un départ de son joueur.

« Ce sera certainement quelque chose à voir l’été prochain, même s’il n’y a pas de garantie dans le football, concède Vasilyev. Nous avons des joueurs qui étaient censés partir cet été mais qui ne sont pas partis pour différentes raisons. Ce serait juste de dire que Thomas aura une bonne chance de partir l’année prochaine. » 

Et même plus tôt que prévu si les prétendants se montrent déterminés : « Un départ en janvier ? Dans le football, on ne peut jamais dire jamais, mais ce ne sont vraiment pas nos plans. » A six mois de la Coupe du monde, difficile d’imaginer que ces plans soient ceux du joueur de 21 ans non plus. 

Un été mouvementé

Le milieu offensif reconverti ailier a d'ailleurs vécu un été difficile au centre des sollicitations de divers prétendants prestigieux. « Liverpool était vraiment intéressé, mais c’est Arsenal qui était vraiment proche de finaliser l’accord, a affirmé le vice-président du club du Rocher. Mais il était trop tard, il n’y avait pas assez de temps pour trouver un accord. Je suis heureux qu’il soit resté avec nous. Nous avons besoin d’un joueur comme Thomas Lemar. Il est très important pour notre équipe. » Avec une belle saison pleine disputée et une place gagnée chez les Bleus, Lemar verrait ses dirigeants lui accorder un bon de sortie certain en fin d’exercice, pour marcher dans les pas des Kylian Mbappé et autres Bernardo Silva, à son tour.