<

Droits TV : Avec MediaPro, l’ombre des Guardiola plane sur la L1

Pere Guardiola
Pere Guardiola Panoramic

Mediapro, qui a acquis la majorité des lots pour la diffusion de la Ligue 1 de 2020 à 2024, est marqué par l’influence de Pere Guardiola, frère de Pep dont il a guidé la destinée sur le banc de Manchester City. 

Depuis mardi soir et la divulgation des résultats de l’appel d’offres pour la diffusion de la Ligue 1 entre 2020 et 2024, la France du football apprend peu à peu à connaitre MediaPro, qui a raflé trois lots contre 780M€. Le groupe espagnol est une filiale de la holding Imagina qui a été rachetée par le fonds chinois, Hontai Capital (53,5%) depuis février 2018. MediaPro reste dirigé par son créateur, Jaume Roures, un pro-indépendantiste catalan qui a lancé le groupe en 1994 et dont il reste actionnaire minoritaire. 

Le patron de MediaPro s'associe avec Pere Guardiola

Ce dernier connait très bien les Guardiola, notamment Pere, frère de Pep, avec qui il détenait l’agence Media Base Sports jusqu’en mai 2016 (55% pour Pere, 45% pour Roures par le biais de sa société MediaPro). A l’été 2015, les deux hommes avaient acheté 80% des parts de Gérone, qui est ensuite devenu un club satellite de Manchester City dans une manœuvre visant à préparer le terrain pour une arrivée de Pep Guardiola sur le banc des Cityzens. 

Cela situe l’influence de Pere sur le marché européen puisqu’il gère les intérêts de nombreux acteurs du football espagnol (dont Pep, Luis Suarez, Andrès Iniesta, Thiago Alcantara). Il entre chez MediaPro en 2009 et participe, en plus des activités de vente des droits internationaux de la Liga à l’étranger et de production des diffusions des matches du groupe, à la production et la distribution du contenu audiovisuel de Manchester City, comme le rappellent Les Cahiers du Football

Conseil de la famille Pozzo

Au printemps 2016, sa société Media Base Sport avait donc cédé 46,5% de son capital au conglomérat chinois, Wuhan Double. Au cours de la même période, Pere Guardiola a conseillé la famille Pozzo, propriétaire de Watford et d’Udinese, dans la vente de son troisième club, Grenade, à un consortium asiatique. Il devrait désormais s’intéresser au marché français.