L'OM gagne mais rien n'est pardonné

AFP
Après deux défaites consécutives en Ligue 1, l'Olympique de Marseille s'est imposé sur le terrain d'Amiens ce dimanche (2-0), lors de la sixième journée. Un doublé de Clinton Njie en trois minutes ne suffit cependant pas à se faire pardonner de supporters qui attendent bien plus de l'équipe phocéenne, notamment dans les gros matches. Mais ce succès évite (ou repousse) au moins la crise sportive.

On ne se relève pas si facilement de deux corrections successives. La déroute à Monaco (6-1) puis la lourde défaite au Vélodrome contre Rennes (3-1) ont laissé des traces encore indélébiles. L'Olympique de Marseille avait commencé son opération rédemption jeudi, en battant tout juste Konyaspor (1-0) lors de la première journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Deuxième étape ce dimanche, avec une victoire sur le terrain du promu Amiens (2-0), lors de la sixième journée de Premier League. 

Le retour au Vélodrome le week-end prochain

Décevants dans le contenu avec une maladresse abyssale durant toute la première période, les Marseillais s'en sont remis à Clinton Njie, auteur d'un doublé en trois minutes (52e et 55e minutes). Presque un cache-misère, face à des Amiénois peu inspirés mais en place physiquement et rudes dans les duels. Pour le reste, pas grand motif de joie. L'OM remonte à la sixième place du classement avant de recevoir Toulouse le week-end prochain. Pour des retrouvailles avec un Vélodrome en colère.