<

Le PSG signe un récital et récupère son titre

Reuters
Face à un AS Monaco qui lui avait ravi le titre la saison dernière, le Paris Saint-Germain est redevenu champion de France ce dimanche, en pulvérisant les Monégasques (7-1) en clôture de la 33e journée de Ligue 1. Giovanni Lo Celso et Angel Di Maria ont chacun inscrit un doublé pour sceller le septième sacre de l'histoire du club. Un lot de consolation au coeur d'une saison qui restera décevante. 
Dans un commentaire ironique, Unai Emery pourrait se targuer d'avoir fait progresser le Paris Saint-Germain depuis la saison dernière. Après tout, Monaco avait grillé la priorité au club de la capitale pour remporter le titre, laissant les Parisiens à la deuxième place. En humiliant son rival ce dimanche au Parc des Princes (7-1), le PSG a repris son bien dans les mains de Leonardo Jardim, Thomas Lemar et consorts pour décrocher le septième titre de champion de France de son histoire. 

Une première demi-heure champagne

Le club parisien avait plié l'affaire en une demi-heure, le temps de mener... 4-0. Giovanni Lo Celso (14e minute), Edinson Cavani de la tête (17e), Angel Di Maria d'un joli piqué (20e), de nouveau Lo Celso de la tête (27e)... une déculottée pour les Monégasques. Le but de Rony Lopes (38e) a stoppé brièvement l'hémorragie. Mais trois autres buts du PSG après l'heure de jeu (Di Maria 60e, Falcao contre son camp 77e et Draxler 88e) ont enfoncé la tête du deuxième du championnat.

Le PSG est champion de France, a remporté la Coupe de la Ligue et vise le triplé national avec la Coupe de France : presque logique pour un club qui aura raté l'essentiel, avec cette élimination en huitième de finale de Ligue des champions. Unai Emery n'aura sans doute pas sauvé sa tête contre l'ASM. Mais la tête est redressée. Le PSG est le troisième club sacré dans les cinq grands championnats européens, après le Bayern et Manchester City.