<

Pour Sarr, la blessure de Payet a tout changé

Reuters
Le rêve de l'Olympique de Marseille a pris fin ce mercredi soir, avec cette défaite cinglante contre l'Atlético de Madrid en finale de Ligue Europa (3-0). Après la rencontre, Bouna Sarr a fait part de sa déception et confirmé que la sortie de Dimitri Payet sur blessure avait fait très mal dans les rangs olympiens : dans le jeu comme dans les têtes... 

Il est toujours possible de refaire le match : "ah, si Dimitri Payet ne s'était pas blessé avant le déplacement à Guingamp !" ; "si seulement Rudi Garcia avait changé son schéma en laissant le joueur sur le banc, plutôt qu'en alignant un meneur de jeu loin d'être à 100%"... L'Olympique de Marseille a tenté le coup et n'a pas été payé, sèchement battu par l'Atlético de Madrid en finale de Ligue Europa (3-0). Un match marqué par la sortie sur blessure de Payet à la demi-heure de jeu, dix minutes seulement après l'ouverture du score un brin chanceuse d'Antoine Griezmann

"Forcément ça nous a fait mal"

Le Français était incertain avant la rencontre, en raison d'une élongation à la cuisse qui avait causé son absence contre Guingamp. pour Bouna Sarr, sa sortie a tout fait basculer : « Forcément on est déçus de perdre après un si beau parcours. Ça fait partie du foot et cette belle équipe de l'Atlético n'a pas démérité, c'est comme ça. La blessure de Payet, forcément ça nous a fait mal, explique le néo-latéral droit sur M6 après le match. C'est un de nos leaders techniques, mais on a fait avec. On avait bien commencé ce match, on s'est procuré plusieurs occasions que l'on n'a pas su mettre au fond. On prend un but contre le cours du jeu et on n'a pas su se remettre dans le match. » Cruel constat face à une armada de toute façon meilleure techniquement et sereine.