Redmond prêt à décoller

Nathan Redmond
AFP

A 23 ans, Nathan Redmond a été appelé pour la première fois en sélection pour les deux matches de l’Angleterre contre l’Allemagne (ce soir à 20h45) et la Lituanie. Une convocation en guise de récompense pour un joueur de 23 ans qui a enfin su exploiter son immense potentiel. Malgré une ascension tardive, le buteur de Southampton a désormais la possibilité de s’installer durablement avec les Three Lions, quelques mois après avoir séduit la Premier League.

Enfin ! Nathan Redmond devrait lancer sa carrière internationale lors des deux rencontres de l’Angleterre contre l’Allemagne et la Lituanie (les 22 et 26 mars). A 23 ans, l’attaquant de Southampton a mis plusieurs années avant d’enfin éclore au meilleur niveau. Lancé à 16 ans chez les pros du côté de Birmingham et piliers des espoirs anglais, Gareth Southgate a choisi de lui faire confiance et de lui donner une chance de briller en sélection.

Un patron des Saints

Débarqué pendant le dernier mercato estival en provenance de Norwich, Redmond a connu des débuts difficiles. D’abord, la douzaine de millions d’euros dépensés pour le recruter lui pèsent un peu sur les épaules. Mais surtout, il a la lourde tâche de faire oublier Sadio Mané, parti faire les beaux jours de Liverpool. L’ailier doit également délaisser côté gauche pour l’axe de l’attaque. Une nouvelle situation compliquée à appréhender.

Mais finalement et après une entrée en matière remarquée (il marque le but de l’égalisation face à Watford), Nathan Redmond a disputé depuis le début de la saison 25 matches de Premier League pour cinq buts. Mieux, il a réussi 49 dribbles en championnat et a obtenu de nombreuses fautes (24) pour son équipe.

Un agitateur du vestiaire

S’il a eu besoin de quelques mois pour trouver ses marques sur le terrain, Nathan Redmond s’est déjà affirmé comme l’un des hommes forts du vestiaire de Southampton. Ainsi, il n’a pas hésité à révéler quelques « secrets » des Saints. Avant la finale de Coupe de la Ligue perdue contre Manchester (1-0), l’attaquant a évoqué un moment savoureux de la vie au sein de l’équipe première. « Quand les plaisanteries commencent, cela n’en finit plus ! » a-t-il lancé amusé auprès du Mirror. Cible des railleries du buteur : Eric Black, l’adjoint de Claude Puel, coupable d’avoir partagé par erreur une photo destinée à sa femme.

Puel lui promet un avenir radieux

Pilier du vestiaire, Redmond l’a un peu moins été sur la pelouse entre octobre et février. Un long passage à vide. Mais malgré quelques critiques venues des tribunes pendant l’hiver, l’Anglais a conservé la confiance de Claude Puel. Bien lui en a pris puisque le buteur s’est targué d’un doublé lors de la victoire (4-3) contre Watford le 4 mars. Un succès qui lui a valu les éloges du technicien français.

« C’est un joueur doté d’un très bon physique parce qu’il peut courir pendant longtemps, il a un bon pied gauche et un bon toucher de balle, a expliqué l’ancien entraineur de Nice pour le Daily Echo. Il peut devenir un très bon buteur pour l’équipe nationale, mais pour le moment il doit continuer de progresser. » En l’appelant pour les prochaines rencontres de l’équipe d’Angleterre, Gareth Southgate a lui aussi fait son choix et semble croire à l’éclosion de Nathan Redmond en sélection.