Monaco-PSG (1-4) : Le titre pour des Parisiens en démonstration

Le PSG a remporté ce samedi sa quatrième Coupe de la Ligue consécutive en corrigeant Monaco (4-1), au Parc OL. Un match rondement mené par des Parisiens en grande forme, à l'image d'un Angel Di Maria éblouissant et d'un Edinson Cavani auteur d'un doublé. Un premier trophée pour Unai Emery. Même s'il fait un bien maigre lot de consolation après la claque en Ligue des champions.

EN VIDEO - Monaco-PSG : un duel à distance entre Cavani et Mbappé

La finale de la Coupe de la Ligue ce samedi soir, entre l’AS Monaco et le PSG, ravit les supporters de football. Mais il y un duel dans ce match qui pourrait bien les faire saliver encore plus: celui entre Edinson Cavani et Kylian Mbappé. D’un côté, l’attaquant du PSG a inscrit 38 buts en 39 matches toutes compétitions confondues. De l’autre, la révélation française de la saison a marqué 19 buts en 32 matches, dont 13 depuis début février.

EN VIDEO - PSG ou Monaco : qui a le plus à perdre dans cette finale ?

Le PSG affronte Monaco, ce samedi en finale de la Coupe de la Ligue. Deux équipes qui luttent également pour le titre en championnat mais deux trajectoires différentes. Si la dynamique parisienne a basculé dans la sinistrose après le naufrage barcelonais, celle de l'ASM a été quasiment inverse. Avec une qualification pour les quarts de finale de Ligue des champions. Mais qui a le plus à perdre dans ce match ? Monaco qui pourrait plonger dans le doute et se dire qu'il peut encore tout perdre. Ou Paris qui pourrait basculer dans la crise en cas de défaite. 

EN VIDEO - Aulas : "Le PSG a beaucoup des choses à se faire pardonner"

Le Parc OL accueillera la finale de la Coupe de la Ligue, ce samedi. Hormis les trois premières disputées au Parc des Princes en 1995 et 1997, c'est la première fois que la finale de la compétition se disputera dans une autre enceinte que le Stade de France. Une belle victoire pour Jean-Michel Aulas, qui pourra savourer une belle affiche entre le PSG et Monaco. Le président lyonnais a livré son ressenti sur cette partie. Selon lui, Paris ne peut pas perdre ce match. Une défaite d'autant plus interdite, trois semaines à peine après le cataclysme barcelonais.