Independiente-Flamengo : Vizeu, la gâchette et le doigt d’honneur

Felipe Vizeu
Felipe Vizeu AFP

Relégué comme troisième choix de l’attaque en début de saison, Felipe Vizeu (20 ans) a profité de circonstances pour s’installer à la pointe de Flamengo et pointer comme meilleur buteur de la Copa Sudamericana dont il disputera la finale aller face au CA Independiente, dans la nuit de mercredi à jeudi (0h45, en direct sur SFR Sport 2). Avec une bonne dose de caractère.

Dans l’épais brouillard qui gâché sa saison, Flamengo a retrouvé la lumière et un peu de jeunesse ces dernières semaines. Après avoir assuré sa qualification pour la Copa Libertadores en terminant sixième du championnat brésilien, le club de Rio veut s’offrir le gâteau en remportant la Copa Sudamericana aux dépens du CA Independiente qu’il affrontera en finale aller dans la nuit de mercredi à jeudi (0h45) en direct sur SFR Sport 2). S’il a encore l’espoir de décrocher un titre, c’est en partie grâce à Felipe Vizeu (20 ans).

Ce dernier a inscrit trois buts lors de la double confrontation face à Junior en demi-finale. Il avait offert la victoire aux « Rubro Negro » à l’aller (2-1) grâce à une superbe volée avant d’inscrire le doublé de la qualification au retour à Baranquilla (2-0). Au tour précédent, il avait déjà marqué lors du choc bouillant face à Fluminense. Son but avait remis le Fla dans la course et participé à la qualification des siens pour les demi-finales au terme d’un match fou (3-3, 1-0 pour Flamengo à l’aller).

Trois moments qui changent tout

Quatre ans après avoir rejoint le centre de formation du club en provenance de l’América Mineiro, l’attaquant a enfin l’occasion de prouver son talent. Il a pourtant débuté la saison comme troisième choix dans l’ombre de Paolo Guerrero et de Leandro Damiao. Mais la suspension pour dopage du premier et le départ du second vers l’Inter Milan ont redistribué les cartes. La nomination du Colombien Reinaldo Rueda sur le banc en remplacement de Zé Ricardo aussi. Dès son arrivée en août dernier, Rueda a titularisé Vizeu en attaque alors que ce dernier ne s’était contenté que de miettes jusqu’alors. Il n’a, par exemple, pas joué une seule seconde lors de la Copa Libertadores. 

Sa mise en action fut progressive avant qu’il n’explose en novembre. Dans tous les sens du terme. Il a ainsi célébré un but face aux Corinthians en adressant un doigt d’honneur… à son coéquipier Rhodolfo. Quelques minutes auparavant, les deux hommes s’étaient accrochés sur un corner et l’attaquant avait salué son partenaire à sa manière. S’ils se sont excusés depuis, la cour de justice sportive brésilienne n’a pas laissé l’incident en suspens. Rhodolfo a écopé de cinq matches de suspension, Vizeu de quatre et l’arbitre de la rencontre d’une amende pour ne pas avoir sanctionné les deux fautifs.

L’Europe, dont le PSG et Monaco, lui fait les yeux doux

En attendant, le club a fait un appel suspensif. Le joueur a pu disputer les deux dernières rencontres de championnat et sera de nouveau sur le terrain du Maracana, ce mercredi en pointe avec le soutien du métronome, Diego. Avec cinq buts en cinq matches, Vizeu est le meilleur buteur de la compétition (avec Rodriguez et Cifuente). Des performances qui ont tapé dans l’œil de plusieurs clubs européens dont le Borussia Dortmund, Chelsea, Fiorentina, Lazio, la Juventus et même Monaco et le PSG, selon certaines rumeurs. 

Champion olympique sans jouer

Vizeu n’est pas inconnu des recruteurs puisque son profil est étudié depuis de longs mois et qu’il est régulièrement appelé chez les sélections de jeunes brésiliennes. Il est même champion olympique 2016… sans jouer puisqu’il figurait parmi les quatre réservistes de la Seleçao. Sous contrat jusqu’en décembre 2020, Vizeu a tout pour plaire aux grandes équipes européennes. Il n’appartient qu’à 60% à Flamengo et son conseiller, Carlos Eduardo, aurait déjà conclu un accord avec le surpuissant agent Giuliano Bertolucci, qui gère la structure Sport Invest basée à Londres. En attendant le jeu des spéculations, Vizeu a une nouvelle mission à accomplir.