EXCLU VIDEO - Réduit à 10, Grêmio arrache le nul face à Guarani (1-1)

Lors de la troisième journée de la phase de groupes de la Copa Libertadores, Grêmio a concédé le match nul face à Guarani (1-1). Le club brésilien, bien que supérieur une bonne partie de la rencontre, s’est retrouvé réduit à dix à l’heure de jeu suite à l’expulsion de Michel. Hernán Rodrigo López en a alors profité pour ouvrir le score, avant que Pedro Rocha ne lui réponde quelques minutes après. Avec ce résultat, les deux équipes conservent leurs chances de se qualifier pour le prochain tour.

Copa Libertadores : Chapecoense, le match héritage

Demain, Chapecoense dispute le premier match de son histoire à domicile en Copa Libertadores. Suite à la catastrophe aérienne qui a décimé le club en novembre dernier, l’équipe brésilienne a remporté la Copa Sudamericana 2016 à titre posthume. À ce titre, le match contre les Argentins de Lanus, demain à 23h25 en direct sur SFR Sport 1, devient un héritage avec une formation totalement remaniée qui aura pour lourde mission d'entretenir la mémoire et le patrimoine sportif laissés par leurs anciens coéquipiers.

Moises Ribeiro, le dernier rescapé de Chapecoense

Moises Ribeiro Santos (26 ans), milieu de terrain de Chapecoense, avait échappé au crash de l’avion qui a coûté la vie à 19 de ses anciens coéquipiers le 29 novembre dernier en raison d’une blessure. La semaine dernière, il était le seul joueur de l’ancien effectif à être dans le groupe d’une équipe complètement renouvelée et devrait de nouveau être titulaire face à Lanus, jeudi (23h35 en direct sur SFR Sport 1) en phase de poule de la Copa Libertadores. Comme un trait d’union entre deux vies d’un club endeuillé. 

L'Atlético Nacional brise le rêve de l'Independiente

L'Atlético Nacional a remporté la Copa Libertadores, diffusée sur SFR Sport 2, à l'issue de la finale retour dans la nuit de mercredi à jeudi. Les joueurs de Reinaldo Rueda, qui n'ont jamais été inquiétés durant la partie (1-0), permettent à leur club de décrocher son deuxième titre dans cette compétition et de représenter la CONMEBOL lors de la Coupe du monde des Clubs 2016. Pourtant, les conséquences de cette victoire n'ont pas été les meilleures.