<

Le Mexique s’affirme, l’Uruguay sauve l’honneur

Mexique AFP

Tenu en échec par le Venezuela (1-1) dans son dernier match de la poule C dans la Copa America, le Mexique termine malgré tout en tête de son groupe et confirme qu’il est un candidat crédible au titre, alors que l’Uruguay s’est de nouveau rassuré face à la Jamaïque (3-0).

Alors que l’équipe B du Brésil s’est fait sortir de la Copa America dans la nuit de dimanche, le Mexique lui, confirme qu’il est un candidat crédible à la succession du Chili. Car s’il a été tenu en échec devant les 67 000 spectateurs du NRG Stadium de Houston face au Vénézuela (1-1), à cause d’un ciseau stratosphérique de José Manuel Velázquez, auteur de l’ouverture du score, "El Tri" termine malgré tout à la première place du groupe C avec une équipe largement remaniée.

22e match sans défaite

Déjà qualifié pour les quarts de finale de la compétition organisée aux Etats-Unis, le Mexique a ainsi enchaîné un 22e match sans défaite, plus longue série d'invincibilité en cours du football mondial. Avec ce point du nul et une meilleure différence de buts (7 pts, +4 contre + 2 pour le Venezuela), le Mexique devrait donc éviter l'Argentine de Lionel Messi, si celle-ci termine mardi, en tête du groupe D. Les coéquipiers de "Chicharito", dont l’entrée a été décisive mardi, devraient tout de même affronter le Chili, tenant du titre au prochain tour. 

Edinson Cavani toujours muet

A noter que l'Uruguay a sauvé l'honneur avec une victoire 3-0 face à la Jamaïque, sans qu'Edinson Cavani ne retrouve le chemin des filets. Déjà éliminée de la compétition, après sa deuxième défaite face au surprenant Venezuela, la sélection sud-américaine s’est tout de même facilement imposée face à la Jamaïque donc, petit poucet du groupe C. Cette victoire n’effacera malheureusement pas le constat d’échec lors de cette édition 2016 que l’Uruguay aura joué sans Luis Suarez, toujours pas remis de sa blessure à la cuisse, et qui aura suivi le naufrage de ses partenaires du banc des remplaçants.


Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable