<

Le Chili humilie le Mexique, l’Argentine balaie le Venezuela

La joie des Chiliens après leur carton face au Mexique AFP

Le Chili et l’Argentine se sont facilement qualifiés pour les demi-finales de la Copa America. Cela a même viré à l'humiliation pour les Chiliens qui ont atomisé le Mexique (7-0) alors que les Argentins n’ont eu aucun mal à battre le Venezuela (4-1) grâce à un nouveau record de Lionel Messi. 

La Colombie et les Etats-Unis peuvent se faire un peu de soucis. Qualifiés dans la douleur pour les demi-finales, les deux nations ont été rejointes par le Chili et l’Argentine, ce samedi. Avec fracas ! Le Chili, tenant du titre, a fait voler en éclat le Mexique (7-0) dans le sillage d’une triplette offensive Sanchez-Vidal-Vargas intenable. Les Mexicains, invaincus depuis 22 matches (record mondial) et qui évoluaient devant 80.000 spectateurs tout acquis à leur cause, sont violemment redescendus sur terre. 

Quadruplé pour Vargas !

Déjà menés 2-0 à la mi-temps (Punch 16e, Vargas 44e), les hommes de Juan Carlos Osorio ont coulé en deuxième période sous la vitesse et les percussions d’Arturo Vidal, rampe de lancement inarrêtable de la Roja et double passeur décisif sur les troisièmes (Vargas 49e) et quatrième buts (Sanchez 52e). Déjà co-meilleur buteur de l’édition 2015, Vargas a pris la tête de ce classement en s’offrant même un quadruplé (57e, 74e, 6-0) avant que Punch ne signe un doublé (87e, 7-0) pour achever « El Tri » et lui infliger la plus lourde défaite de son histoire.  

Seule contrariété de la soirée pour les hommes de Juan Pizi : Arturo Vidal, homme-clé de ce « pugilat », sera suspendu pour la demi-finale face à la Colombie, mercredi. Averti, le milieu de terrain espère retrouver ses partenaires en finale pour la défense de leur titre. 

Messi rejoint Batistuta

Dans l’autre quart de finale de la soirée, l’Argentine n’a laissé aucune chance au Venezuela (4-1), dont la belle épopée s’arrête aux portes du dernier carré. Titulaire pour la première fois depuis le début de la compétition, Lionel Messi a inscrit le troisième but de son équipe pour égaler le record du nombre de buts en sélection de Gabriel Batistuta (54)

Avant de faire le break, « La Pulga » avait déjà mis son équipe sur les bons rails en offrant une passe décisive à Gonzalo Higuain (8e, 1-0). L’attaquant de Naples a récidivé quelques minutes plus tard (28e) en profitant d’une erreur de la défense adverse. Les derniers finalistes de la Coupe du monde se sont alors relâchés et les Vénézuéliens auraient pu en profiter mais le culot de Josef Martinez, auteur d’une panenka sur penalty, n’a pas surpris Sergio Romero (41e), le gardien argentin. 

Le troisième but de Messi (60e) et celui d’Erik Lamela (71e) ont parachevé cette qualification malgré la réduction de l’écart de Salomon Rondon (70e). Au prochain tour, les Argentins défieront les Etats-Unis mardi pour faire un pas de plus dans leur quête d’un premier titre depuis 1993. Et celle d’un record de buts pour Lionel Messi.