<

Le Chili défendra son titre face à l’Argentine

Chili AFP

Après avoir humilié le Mexique en quart de finale (succès 7-0) de la Copa America, le Chili, tenant du titre, s’est qualifié dans la nuit de jeudi pour la finale de cette édition 2016, en se jouant de la Colombie de James Rodriguez, et retrouvera donc l’Argentine, de dimanche à East Rutherford (20h).

S’il aura fallu attendre douze jours de compétition pour voir un match spectaculaire à six buts dans cet Euro 2016, la Copa America elle, n’est pas en reste. Après avoir étrillé le Mexique (7-0), pourtant outsider annoncé de cette édition, en quart de finale dimanche dernier, le Chili s’est joué de la Colombie en demi-finale dans la nuit de jeudi à Chicago (2-0). Les coéquipiers de l’ancien barcelonais Alexis Sanchez, retrouveront ainsi l'Argentine en finale, dimanche prochain à East Rutherford (20h), comme il y a un an. A l’époque, les joueurs de Jorge Sampaoli avaient dû attendre la séance des tirs au but pour écarter l’Albiceleste de Lionel Messi.

Une rencontre interrompue par la pluie

A noter qu’il a tout de même fallu batailler pour le Chili, qui même s’il a ouvert le score rapidement par Charles Aranguiz (7e) en profitant d'une relance hasardeuse dans l'axe de la défense colombienne, puis tué le match avec un second but dans la foulée de Fuenzalida (11e), la rencontre a, elle, été interrompu par les orages. Après la première période et pendant plus de deux heures, le jeu a donc été stoppé, laissant place à des images rares, puisque les supporters des deux équipes ont été invité à se mettre à l’abri sous les parties couvertes du stade. C’était avant que le Chili ne revienne avec les mêmes intentions dans un match à sens unique.

Le replay de 2015 en finale

L’expulsion de Carlos Sanchez pour la Colombie (57e) ne fera que confirmer la domination du tenant du titre, qui s’offre donc un replay de la finale de 2015 face à l’Argentine à East Rutherford, dimanche. L’été dernier, le Chili s’était imposé devant son public à Santiago au terme d’une séance de tirs au but sans suspense (0-0 après prolongation, 4 tab à 1). A noter que les deux équipes se sont déjà affrontés dans cette édition 2016, puisque l’Argentine s’était imposé en match d’ouverture du tournoi (2-1). C’était même sans Lionel Messi, alors ménagé en raison de douleurs au dos. 

Messi ne veut pas louper le coche cette fois

Depuis, la star du FC Barcelone éclabousse de sa classe cette Copa America 2016, comme il l'a montré mardi en demi-finale contre les Etats-Unis (4-0) avec un but et deux passes décisives. Il est même second du classement des meilleurs buteurs avec cinq réalisations en trois matchs seulement, derrière le Chilien Vargas (6 buts). Si l’Argentine venait ainsi à s’imposer dimanche, ce serait la première victoire de la "Pulga" dans une grande compétition avec l’Albiceleste, en sachant qu’il a déjà perdu deux finales dans cette compétition (2007 et 2015). De son côté, le Chili récupérera Arturo Vidal pour ce replay, lequel était suspendu contre la Colombie pour accumulation d'avertissements.