<

La deuxième salve de Messi contre sa Fédération

Lionel Messi AFP

Lionel Messi s’en est de nouveau pris à sa Fédération en critiquant son manque de professionnalisme à deux jours de la finale de Copa America face au Chili. La star de l’Albiceleste regrette les nombreux problèmes logistiques rencontrés par son équipe. 

Une barbe, des tatouages et maintenant des piques en public. Lionel Messi est en train de se transformer en joueur (enfin) charismatique. La star de l’Argentine a assumé son statut de capitaine pour critiquer de nouveau sa Fédération (AFA) alors que l’Abliceleste doit disputer la finale de la Copa America face au Chili, dimanche. « Ce n'est pas la première fois, cela fait longtemps que cela se passe et que nous, les joueurs, nous ne disons rien, a regretté Messi lors d'une conférence de presse. Il est temps que le choses changent. »

Una vez mas esperando en un avion para intentar salir al destino .. Que desastre son los de AFA por dios !!!!

Une photo publiée par Leo Messi (@leomessi) le

A l’issue de la victoire face aux Etats-Unis (4-0) jeudi, la « Pulga » avait dénoncé le « désastre » de l’organisation des voyages durant la compétition. Il n’avait pas apprécié de rester bloqué une journée supplémentaire à Houston après le succès en demi-finale. Principaux visés, les dirigeants de l’AFA avaient répondu en assurant qu’ils n’en étaient pas responsables. 

Messi : « Nous ne demandons pas grand-chose »

Ce qui n’a pas vraiment calmé Messi, agacé par ce contretemps pour rejoindre New York. « J'aimerais que l'AFA sache ce dont la sélection argentine, qui est l'une des meilleures au monde, a besoin. Ce qui s'est passé n'est pas nouveau. Nous ne demandons pas grand-chose, le minimum à savoir voyager, se reposer et bien préparer les matches. »