Carragher craint que Liverpool "plonge" après le départ de Coutinho

Philippe Coutinho
Philippe Coutinho AFP

Dans sa chronique au Telegraph, Jamie Carragher, ancien défenseur de Liverpool, ne comprend pas la décision des Reds de vendre Philippe Coutinho dès le mois de janvier. Il rappelle les précédents Luis Suarez, Fernando Torres et Xabi Alonso qui avaient plongé le club en plein doute.

Hormis les 160M€ récoltés dans le transfert, peu de fans ou d’observateurs de Liverpool ne comprend le choix des Reds de laisser partir Philippe Coutinho au FC Barcelone. Jamie Carragher, ancien défenseur du club, en fait partie. « Janvier est un marché difficile pour faire des affaires, écrit-il dans sa chronique hebdomadaire au Telegraph. Personne ne veut vendre ses meilleurs joueurs. (…) Je ne comprends pas la décision de Liverpool de vendre Coutinho maintenant. Pas en milieu de saison. Peu importe tout ce que j’ai entendu sur ses rêves d’enfance, les efforts pour le convaincre de rester, ni combien sa famille, ses représentants et même ses sponsors l’ont poussé, pourquoi en janvier ? C’est un risque. »

Pour lui, le danger est grand. « Liverpool est bien placé pour finir deuxième derrière Manchester City, souligne-t-il. Ils ont un tirage au sort abordable en Ligue des Champions, l’équipe de Liverpool de janvier 2018 est supérieure à celle de l’été dernier, le joueur et son agent devaient avoir prévu qu’il serait retenu cette saison. Qu’est-ce qui a changé entre temps ?

« Ce n’est pas le meilleur joueur de Premier League »

Je suis d’accord que le montant de 160M€ est astronomique. Le marché des transferts est fou mais que Coutinho devienne le deuxième joueur le plus cher de l’histoire, c’est extraordinaire. Il est devenu un joueur incroyable mais ce n’est pas le meilleur de Premier comme l’étaient Cristiano Ronaldo, Gareth Bale ou Luis Suarez quand ils sont partis pour la Liga. Il est derrière Harry Kane, Kevin De Bruyne et Eden Hazard. J’ai toujours peur qu’un transfert en milieu de saison plombe une qualification de Liverpool pour la prochaine Ligue des Champions. S’ils ne terminent pas dans le Top 4, tout le monde pointera du doigt la vente de Coutinho. » 

« Liverpool a plongé après les départs de Xabi Alonso, Torres et Suarez »

Il estime que Liverpool a un problème en vendant ses stars qui ont accompli de grandes choses, sans apporter de trophées au club. « Coutinho part après cinq ans sans un trophée, rappelle-t-il. Pour Fernando Torres, c’était pareil. Suarez a juste gagné une League Cup. Tous sont partis en laissant le club désireux de retrouver ce qu’il était autrefois, en ayant joué un rôle dans la création d’espoir. Ils étaient proches (d’un titre, ndlr) mais la reconstruction a de nouveau recommencé. Cela intensifie l’insatisfaction. Vous pouvez accepter et récupérer des ventes importantes après une période réussie mais pas au milieu de la reconstruction. Liverpool a plongé après les départs de Xabi Alonso, Torres et Suarez. Ils ont paniqué en croyant qu’ils devaient agir pour rassurer ceux qui exigeaient un investissement. Des remplacements inadéquats comme Alberto Aquilani, Andy Carroll et Mario Balotelli ont été effectués. Les trois managers en charge à l’époque - Rafael Benitez, Kenny Dalglish et Brendan Rodgers - étaient ensuite partis. » Un tableau un peu noir.