<

Belgique : De Bruyne promet un traitement de faveur musclé à Hazard

Kevin De Bruyne
Kevin De Bruyne Reuters

Kevin De Bruyne, milieu de la Belgique, s’attend à ce que les adversaires ciblent Eden Hazard lors de la Coupe du monde. Le joueur de Manchester City se prépare à cela et espère en tirer un avantage. 

Sur le papier, l’association Kevin De Bruyne-Eden Hazard sera l’une des plus redoutables de la Coupe du monde. Dans les faits, les deux joueurs montent en puissance même si De Bruyne prévient son coéquipier du traitement de faveur qui les attend en Russie. Le milieu offensif ou attaquant de Chelsea en a eu un avant-goût lors du match amical face au Costa Rica (4-1) lors duquel il a été malmené.

« C’est simplement le sens du jeu »

« Vous devez calculer ce qu'il va se passer, confie le joueur de Manchester City. Vous devez essayer de rester calme autant que possible. Parfois, ce n’est pas facile mais vous devez simplement essayer. C’est simplement le sens du jeu. Si vous êtes bons, les gens essaieront de vous mettre des coups. Eden est dans une position où beaucoup de joueurs sont autour de lui et reçoit des coups. Même s’il reçoit un coup, on obtient un coup franc, qui est un avantage, ou un carton jaune, qui est positif. »

« Le but n’est pas de gagner chaque match par quatre ou cinq buts d’écart »

En attendant d’entrer dans la compétition, lundi 18 juin face au Panama, les Diables Rouges ont marqué les esprits en préparation. « Je ne sais pas si on peut être meilleurs, confie-t-il. On verra lors de la Coupe du monde. Le but n’est pas de gagner chaque match par quatre ou cinq buts d’écart. Le but est de gagner chaque match qui arrive. On sait qu’il y aura des moments difficiles dans un grand tournoi mais on doit essayer de gérer ça et d’en tirer un avantage. » Quitte à se prendre des coups.