Man City-Man United : Guardiola-Mourinho, le duel annoncé qui a fait pschitt

ROYAL WEEK. Après le match de la quatrième journée et celui du quatrième tour de League Cup, troisième édition du derby mancunien cette saison : Manchester City accueille Manchester United ce jeudi (en direct à 21h sur SFR Sport 1) pour un match en retard de la vingt-sixième journée crucial dans la course au top 4. L'occasion de voir sur les bancs Pep Guardiola et José Mourinho, annoncés comme les deux grands rivaux du championnat dans la course au titre... mais dont le duel a finalement fait pschitt.

EN VIDEO - Le best-of du Vestiaire du 26 avril avec Quentin Westberg

« Le Vestiaire » vous plonge dans une discussion à cœur ouvert entre les membres de la Dream Team SFR Sport et un invité, tous les jours de la semaine, à partir de 22h45 sur SFR Sport 1. Retrouvez les meilleures anecdotes et belles histoires de l’émission du mercredi 26 avril. Rolland Courbis, Fabrice Pancrate et William Gallas accueillaient Quentin Westberg, gardien du Tours FC et ancien pensionnaire de l'INF Clairefontaine (génération Abou Diaby, Hatem Ben Arfa, Ricardo Faty...). 

EXCLU VIDEO - Sissoko : "On va continuer en attendant un faux pas de Chelsea"

Vainqueur à Crystal Palace (0-1), Tottenham reste à l'affût d'une défaillance des Blues dans la course au titre. En tout cas, l'équipe de Mauricio Pochettino ne semble pas résolue à abandonner la lutte. Avec 4 points de retard sur les Blues, Moussa Sissoko est persuadé que le coup est encore jouable. L'ancien joueur de Newcastle a également évoqué sa situation personnelle, lui qui a très peu de temps de jeu chez les Spurs (7 titularisations et 22 matches disputés). 

EXCLU VIDEO - Le top 4 ? "Une possibilité" pour Wenger

Arsène Wenger est sans doute plus optimiste que les supporters d'Arsenal. Après une victoire très difficile face à Leicester (1-0), le manager des Gunners estime que le top 4 reste atteignable. Il faudra tout d'abord que les Londoniens fassent un parcours parfait d'ici la fin du championnat. Tout en espérant un faux pas des concurrents dans la course à la Ligue des champions. 

EN VIDEO - Les souvenirs amers de Westberg avec Luzenac

Printemps 2014. Luzenac valide sa montée en Ligue 2. Le rêve pour Quentin Westberg va rapidement se transformer en cauchemar. La montée est invalidée par la Ligue. Le début d'un long chemin de croix. Qui n'est pas encore fini 3 ans plus tard pour un club redescendu en DH. Le tribunal administratif de Toulouse rendra son verdict, le 16 mai prochain. Mais derrière le drame sportif, il y a aussi des trajectoires humaines brisées en plein élan. 

EN VIDEO - Gallas : "Ben Arfa me mettait la misère en un-contre-un"

Très vite mis en lumière par le documentaire "A La Clairefontaine", Hatem Ben Arfa avait un don pour le football. Son coéquipier à l'INF, Quentin Westberg, l'a perçu très vite. Sa classe, sa technique, sa vista ont fait tout de suite la différence. Un talent qui s'est également exprimé - même plus épisodiquement - chez les professionnels. William Gallas en sait quelque chose. 

EN VIDEO - Westberg : "Diaby, c'était le joueur de foot ultime"

Quentin Westberg, ce nom vous dit forcément quelque chose si vous avez regardé le documentaire "A La Clairefontaine". Il a fait partie de la génération Ben Arfa, Faty et Diaby. Le gardien de Tour évoque le milieu de terrain de l'OM passé par Arsenal. Un joueur au talent fou qui devait succéder à Patrick Vieira. Avant que des dizaines de blessures ne viennent perturber une carrière des plus prometteuses. 

EXCLU VIDEO - Tottenham a souffert mais n'abdique toujours pas (1-0)

Chelsea lui avait mis la pression en s'imposant contre Southampton (4-2). Peu importe pour les Spurs. Les hommes de Mauricio Pochettino se sont imposés sur la plus petite des marges face à Crystal Palace (0-1). Un but sublime signé Christian Eriksen suffit au bonheur des dauphins de Chelsea qui reviennent à quatre points des Blues. Le titre n'est pas encore à Stamford Bridge. En revanche, le point noir de la soirée, c'est la blessure de Mamadou Sakho sorti sur civière. Les images ne sont pas forcément rassurantes même si la prudence doit rester de mise sur l'état de santé du Français.