<

Paris Eiffel Jumping : Grosse concurrence pour l'armada tricolore

Panoramic

Le Paris Eiffel Jumping s'achève ce samedi avec la deuxième manche de la Global Champions League et le Grand Prix Longines (à suivre à partir de 16h sur RMC Sport 3). Avec un plateau cinq étoiles, dont les champions olympiques français Roger-Yves Bost et Kevin Staut ou les stars Marcus Ehning et Harrie Smolders.

Le cadre ? Rien de moins que le Champ de Mars avec vue sur la Tour Eiffel, en plein cœur de la capitale. Il faut bien, pour répondre à ce paradis urbain, la crème de la crème des cavaliers. Le Paris Eiffel Jumping s’achève ce samedi en apothéose, avec la deuxième manche de la Global Champions League et le Grand Prix Longines (à suivre à partir de 16h sur RMC Sport 3) en guise de point final à cette édition 2018. 

Côté français, les chances sont multiples. Les champions olympiques Pénélope Leprévost (avec l’ancienne monture de Simon Delestre, Gain Line), Kévin Staut (et Lorenzo), Philippe Rozier et Roger-Yves Bost feront figures de bonnes chances. Mais les ambitieux et en forme Mathieu Billot, Nicolas Delmotte (deuxième du Longines Eiffel Challenge vendredi), Simon Delestre et même Julien Epaillard auront à cœur de faire un coup. Surtout à deux mois des Jeux Equestres Mondiaux et d’une sélection qui s’annonce compliquée pour Philippe Guerdat. 

Sauf que pour contrer les rêves tricolores, gare au gratin du plateau mondial. Elizabeth Madden arrive avec son statut de vainqueur de la dernière finale de la Coupe du monde de jumping et fera notamment face au Suédois Henrik von Eckermann (troisième à Bercy), aux cadors allemands Christian Ahlmann et Marcus Ehning (respectivement quatrième et troisième de la première manche de la Global Champions League jeudi) mais aussi au numéro 1 mondial Harrie Smolders. Sans oublier le très prometteur belge Olivier Philippaerts