EN VIDEO - Tacticall : la chasse ratée de Guerdat décryptée

Invité de l'émission "Horse series" sur SFR Sport 3, ce lundi soir, le champion olympique de jumping à Londres Steve Guerdat a comparé sa chasse ratée à celle réussie de Beezie Madden, jeudi dernier lors des finales de Coupe du monde. Si la jument du Suisse a été plus rapide au sol, Guerdat a perdu du temps autour de l'oxer et sur la chute d'une barre sur la palanque. Analyse.  

EN VIDEO - Dans les coulisses des finales de Coupe du monde avec Staut

L'émission de SFR Sport 3 "Horse Series" a suivi Kevin Staut et la propriétaire du haras des Coudrettes durant les finales de Coupe du monde de dressage et de jumping à Paris. Jeudi dernier, le champion olympique par équipes a vécu un calvaire avec sa monture sacrée à Rio Rêveur de Hurtebise. A 17 ans, l'Alezan a vécu la dernière grande compétition de sa carrière après une chasse ratée au grand désespoir de sa propriétaire et du cavalier. Reportage.    

EXCLU VIDEO – CDM (finale) : Deuxième sacre pour Madden, divine surprise pour Ryan

En tête dès la première épreuve, Elizabeth Madden avait plus d’une barre d’avance sur ses adversaires. L’Américaine a su gérer son dernier parcours en ne faisant tomber qu’une barre pour remporter la finale Coupe du monde, la deuxième de sa carrière après sa victoire en 2013. La cavalière de 54 ans devance son compatriote Devin Ryan et son jeune et divin Eddie Blue, et le Suédois Henrik von Eckermann. Premier Français, Roger-Yves Bost termine 13e. 

EXCLU VIDEO - Madden s'envole, Bost dans le top 5

Elizabeth Madden est décidément dans une autre dimension. L'Americaine, en tête depuis le premier jour, a poursuivi son sans-faute ce dimanche dans cette finale Coupe du monde à Bercy. Impériale dans la première manche de la dernière épreuve, elle n'a toujours pas frôlé la moindre barre. Le duel USA-Suède se poursuit avec Henrik von Eckermann et la surprise américaine Devin Ryan. Roger-Yves Bost, sans faute, poursuit sa remontée et intègre le top 5. Deuxième manche à 16h35 sur SFR Sport 3.

EXCLU VIDEO – Après son raté, Deusser s’impose devant Delaveau

Deuxième de la chasse inaugurale mais très décevant sur le Grand Prix de la finale Coupe du monde de jumping vendredi, Daniel Deusser a retrouvé le sourire. L’Allemand a remporté ce samedi le Grand Prix Equithème (ne comptant pas pour la finale) à Bercy, grâce à son double sans-faute. Il devance un tir groupé de quatre Français : Patrice Delaveau, Cédric Angot, Simon Delestre et Reynald Angot. Rendez-vous dimanche pour le grand dénouement de la finale cette fois (à partir de 14h sur SFR Sport 3).

EXCLU VIDEO - Madden sur un nuage, Staut redresse la tête

Elizabeth Madden est dans une forme exceptionnelle. Comme elle le rappelait elle-même vendredi soir : lors de sa victoire en 2013, elle avait remporté la chasse. Au lendemain de sa première place sur cette chasse, l’Américaine a remporté le Grand Prix ce samedi soir, deuxième épreuve de la finale Coupe du monde de jumping. Avec un double sans-faute, elle a également vu ses adversaires allemand Marcus Ehning et Daniel Deusser s’effondrer. Côté français, Kevin Staut a signé un double sans-faute au lendemain d’une chasse ratée. Roger-Yves Bost intègre le top 10 du classement général. 

EN VIDEO - Jumping : Quatre Français en quête d'un titre à Bercy

Après le Saut Hermès au Grand Palais le mois dernier, Bercy accueille de jeudi à dimanche les finales de la Coupe du monde de saut d'obstacles et de dressage. En jumping, quatre cavaliers tricolores peuvent décrocher le titre dont Kévin Staut, champion olympique par équipe à Rio, et Simon Delestre récent vainqueur du Grand Prix sous la verrière du Grand Palais. Les finales de Coupe du monde sont à suivre tous les jours sur SFR Sport 3.

Coupe du monde (finale) : Un carré d'as pour des rêves français

La finale de la Coupe du monde de jumping se tient pour la première fois à Paris depuis plus de 30 ans et débute ce jeudi soir par la traditionnelle chasse (à partir de 20h20 sur SFR Sport 3). Parmi les prétendants au sacre, quatre Français, qui rêvent secrètement de succéder au seul cavalier tricolore à avoir un jour reçu le flot du vainqueur (Bruno Broucqsault en 2004). Avec des chances diverses...