<

11e étape : Froome trompe l’ennemi et creuse l’écart

AFP

Attaqué de toutes parts dans l’ultime ascension du jour, Chris Froome a caché son jeu avant de terminer deuxième de la 11e étape, derrière le vainqueur Miguel Angel Lopez (Astana) et d’un boyau devant Vicenzo Nibali, nouveau dauphin du quadruple vainqueur du Tour qui augmente son avance au général.

Avec son style atypique et si peu académique, Chris Froome n’a pas son pareil pour brouiller les cartes. Alors que Romain Bardet surfait sur son bon de sortie et lorgnait la victoire d’étape, qu’Esteban Chaves coulait et que Nicolas Roche lâchait prise en même temps que le podium au général, le quadruple vainqueur du Tour semblait au bord de la rupture. Comme assommé par les coups de boutoir de Vicenzo Nibali et d’Alberto Contador. Avant que l’Italien ne décide de passer la vitesse supérieure, accompagné de son fidèle lieutenant de Bahrein-Merida, Franco Pellizotti. Et d'imprimer un train d'enfer.

Un style toujours aussi trompeur

A une dizaine de bornes de l’arrivée située au sommet de l’Observatoire astronomique de Calar Alto (2.120m), Froome tirait donc la langue. Presque incapable de suivre le tempo effréné imprimé par les deux coureurs transalpins. Mais une fois encore avec le Britannique, les apparences furent trompeuses car c’est finalement bien lui, dans les roues du Colombien Miguel Angel Lopez (Astana) et avec Nibali sur le porte-bagage, qui fut à deux doigts de remporter sa seconde étape (après avoir englouti les échappés Bardet et Atapuma) sur cette Vuelta 2017... qui ne devrait pas lui échapper. Après trois podiums et cinq tentatives.

Un "Requin de Messine" pour nouveau dauphin

A lui la bonification de 6 secondes et le large au général, bouleversé après les défaillances cumulées de David de la Cruz (+ 1’14), Fabio Aru (+ 1’32), Esteban Chaves (+ 2’05), Nicolas Roche (+4’17), Tejay Van Garderen (+ 3’26) et Adam Yates (+9’13). A Vicenzeo Nibali la bonne affaire, nouveau dauphin (ou "Requin", c'est selon) de « Froomey » (à 1’19) devant Chaves, désormais relégué à 2’36 du leader de la Sky.