<

Groenewegen surprend le gratin du sprint

AFP

Au terme d'un sprint de cadors qui cherchaient à saisir leur dernière chance sur ce 104e Tour de France, Dylan Groenewegen (Lotto-Jumbo) a surpris tout le monde pour s'adjuger la victoire sur les Champs-Elysées. Un succès de prestige pour le champion des Pays-Bas 2016.

A 24 ans, Dylan Groenewegen s'est offert la plus belle victoire de sa carrière. Champion des Pays-Bas sur route l'an dernier, le coureur Lotto-Jumbo a levé les bras ce dimanche, lors de la 21e et ultime étape du Tour de France pour s'adjuger sa première victoire sur un grand Tour. 

Au terme du traditionnel sprint massif des Champs-Elysée, le Néerlandais devance un André Greipel qui n'aura remporté aucune étape sur cette édition, malgré les absences de Peter Sagan (disqualifié), Mark Cavendish (abandon) ou Arnaud Démare (arrivé hors délai). Nacer Bouhanni, qui termine pour la première fois son Tour de France, termine quatrième.