<

EN VIDEO - Adam : "A Peyragudes, Froome était prenable"

DR
Dominateur sans vraiment dominer... c'est le constat que l'on peut faire de cette quatrième Grande Boucle glanée par Christopher Froome. Le leader de la Sky est certes au-dessus du lot. Mais n'a pas toujours été souverain sur les routes du Tour. Notamment le 13 juillet, quand Romain Bardet s'était imposé à Peyragudes et que Fabio Aru avait pris le Maillot Jaune. Ce jour-là, le Britannique a réellement eu un coup de moins bien. Et aurait pu perdre beaucoup si ses poursuivants avaient insisté dans ce moment-clé de l'édition 2017. 
Erreur lors du chargement du média :
Source introuvable