<

Succès de prestige pour Pinot, mission ratée pour Bardet

Thibaut Pinot vainqueur à Méribel
AFP

La sixième étape du Critérium du Dauphiné a débouché, ce samedi, sur un superbe doublé français. Thibaut Pinot (FDJ) s’est imposé devant Romain Bardet (AG2R) au terme de l’ascension finale vers Méribel. Christopher Froome (Sky), quatrième, a réussi à conserver un maillot jaune qui a un temps été virtuellement sur les épaules de Bardet.

C’était l’étape reine du Critérium du Dauphiné, avec notamment l’ascension du col de la Madeleine, classé hors catégorie. Et elle a permis de jauger les forces en présence à quelques semaines du début du Tour de France (du 2 au 24 juillet). Cocorico, les Français y ont brillé. Apparu en difficulté vendredi lors de la cinquième étape, Thibaut Pinot a répondu en champion ce samedi.

Bardet sur le podium

Parti dans l’échappée gagnante avec, notamment, Romain Bardet (AG2R La Mondiale), le coureur de la formation FDJ a su résister aux attaques de son rival tricolore dans le final pour l’emporter au sprint. Un temps maillot jaune virtuel, son compatriote doit se contenter de la deuxième place du jour et ne prend pas la tête du général. Mais il en a profité pour grimper sur le podium (3e à 21 secondes) de l’épreuve. Avec trois coureurs dans les dix premiers au général (Bardet 3e, Alaphilippe 5e et Pinot 10e), la France est la nation la mieux représentée du Top 10.

Froome accroit son avance au général

Crhsi Froome (Sky), quatrième de l'étape dans la roue de l'Irlandais Dan Martin, a ainsi concédé plus d'une minute à Bardet. Le Britannique a souffert dans la dernière ascension. Mais il a su résister pour conserver son maillot jaune, bien aidé par ses équipiers Sergio Henao et Mikel Landa. Mieux, le double vainqueur du Tour (2013 et 2015) a légèrement augmenté son avance sur son dauphin, l'Australien Richie Porte (BMC Racing Team), lui aussi relégué à 21 secondes. Le Dauphiné s’achève ce dimanche avec une étape de 151 kilomètres entre Pont-de-Claix (Isère) et la station de Superdévoluy (Hautes-Alpes). La grande difficulté du jour sera le col du Noyer, situé à moins de 12 kilomètres de l'arrivée.