<

Froome envoie un message

Froome écrase la concurrence
AFP

Christopher Froome a remporté ce vendredi la 5e étape du Critérium du Dauphiné. Le Britannique en profite pour prendre le maillot jaune à Alberto Contador, relégué à une quinzaine de secondes du nouveau leader. Thibaut Pinot a craqué. Romain Bardet, Pierre Rolland et Julian Alaphillipe ont résisté.

A seulement trois semaines du départ du Tour de France 2016 (du 2 au 24 juillet) Christopher Froome a envoyé un message très explicite à la concurrence en affichant une forme étincelante. Le coureur de la formation Sky s’est imposé dans le final de la 5e étape du critérium du Dauphiné, vendredi, à Vaujany et s’est emparé du maillot jaune de leader.

A trois kilomètres de l’arrivée, Froome a attaqué une première fois mais Contador a tenu bon en restant dans sa roue. Mais une relance supplémentaire du Britannique va définitivement lâcher l’Espagnol, Froome réglant le sprint avec Richie Porte, le seul à pouvoir le suivre ce vendredi.

Contador dans le dur

« El Pistolero », leader avant cette cinquième étape n’a pas su résister à son rival de la Sky.Il termine à la cinquième place, derrière le Britannique Adam Yates et l'Irlandais Dan Martin. Le coureur de l’équipe Tinkoff achève son ascension à 21 secondes du vainqueur du jour. Outre l’écart, conséquent à l’arrivée, Alberto Contador a donné l’impression de n’avoir aucune solution face à Froome.

Bardet et Alaphilippe résistent bien

Trois Français terminent l’étape dans les dix premiers confirmant le bon début de saison tricolore. Romain Bardet (6e) devance Pierre Rolland (7e) et Julian Alaphillipe (10e). Ce dernier continue d’impressionner pour son premier Critérium du Dauphiné. S’il perd une place au classement général (5e à 42 secondes de Froome), le coureur de l’équipe Etixx conserve son maillot blanc.

Julian Alaphilippe conserve le maillot blanc
AFP

En revanche, sale journée pour Thibaut Pinot et Nacer Bouhanni. Le leader de la FDJ a terminé très loin du vainqueur à plus de deux minutes. Interrogé par Eurosport à l’issue de la course, Pinot assure ne pas être inquiet quant à son niveau en vue du Tour de France. Vainqueur lors de la première étape, lundi, Bouhanni a préféré abandonner, vendredi, pour ne pas s’épuiser dans les étapes de montagne.

Le Tour de France est déjà dans toutes les têtes mais samedi, l’étape-reine du Dauphiné s’attaquera au Col de la Madeleine classé hors-catégorie avec une nouvelle bataille de manivelles annoncée entre Froome et Contador.