<

Boasson Hagen s’impose, Alaphilippe surprend, Froome grignote

Edvald Boasson-Hagen AFP

Le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) a remporté la 4e étape du Critérium du Dauphiné, ce jeudi. Il a devancé les Français Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step) et Nacer Bouhanni (Cofidis). Chris Froome a, lui, repris neuf secondes à Alberto Contador qui ne conserve son maillot jaune que pour quatre petites secondes. 

Le culot de Julian Alaphilippe se répand chaque jour un peu plus sur les routes du Critérium du Dauphiné. Cinquième du prologue dimanche, quatrième en montagne mercredi, le Français s’est essayé au sprint ce jeudi à Belley (Ain). Et a frôlé une victoire de prestige. Frôlé seulement puisque la baroudeur norvégien Edvald Boasson-Hagen a coupé la ligne d’arrivée en vainqueur à l’issue d’un sprint jugé en faux-plat montant. Une habitude pour le double vainqueur d’étape sur le Tour de France qui triomphe pour la quatrième fois de sa carrière sur le Dauphiné. 

Derrière lui donc, Julian Alaphilippe a prouvé son potentiel de coureur tout-terrain en terminant l’étape en trombe pour griller son compatriote Nacer Bouhanni, pourtant spécialiste du sprint et bien placé dans la roue de Boasson-Hagen, qui lui chipe le maillot vert de meilleur sprinteur. Leader du classement de meilleur jeune, Alaphilippe (23 ans) conforte sa place dans le Top 5 (quatrième) où les choses ont évolué. Au niveau des écarts.

Alaphilippe en embuscade au général

L’arrivée sinueuse a provoqué une cassure et agité les cadors. Dans le bon coup, Chris Froome (Sky), Daniel Martin (Etixx-Quick Step) et Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) ont réussi à grappiller neuf secondes sur Alberto Contador (Tinkoff), leader du classement général, piégé dans les derniers hectomètres. L’Espagnol ne compte plus que quatre secondes d’avance sur Froome avant la cinquième étape jeudi jugée par une ascension (6,4km à 6,5%). Richie Porte, troisième, pointe à six secondes, Julian Alaphilippe à neuf secondes. De quoi donner quelques idées.