<

Aru prend rendez-vous

Fabio Aru
Fabio Aru AFP

Vainqueur de la dernière Vuelta et annoncé comme leader de l’équipe Astana pour son premier Tour de France, l’Italien Fabio Aru a remporté en solitaire la 3e étape du Critérium du Dauphiné ce mercredi à Tournon-sur-Rhône (Ardèche). Alberto Contador (Tinkoff) conserve son maillot jaune. 

Pour une première cette année, il a fait fort. Privé de bouquet depuis le début 2016, Fabio Aru a enfin ouvert son compteur ce mercredi. Et il y a mis la manière. Parti en chasse derrière l’Allemand Tony Martin (Etixx-Quick Step) dans la dernière difficulté du jour, une côte de 2900 mètres à 8,2% de moyenne, l’Italien a effectué les 13 derniers kilomètres seul en tête et résisté au retour du peloton pour s’adjuger la troisième étape du Critérium du Dauphiné à Tournon-sur-Rhône (Ardèche) au terme des 187,5 bornes de course. 

Leader sur le Tour, à moins que Nibali...

Il s’en est pourtant fallu de peu, le Norvégien Alexander Kristoff (Katusha) échouant à deux secondes, mais la résistance du vainqueur de la dernière Vuelta rappelle combien le grimpeur sarde est déjà, à 25 ans, un coureur de grande classe.

A moins d’un mois du Tour de France, Aru prend surtout rendez-vous pour une épreuve qu’il va découvrir mais dans laquelle il sera ambitieux avec un statut de leader annoncé chez Astana. A moins que Vincenzo Nibali, vainqueur du Giro il y a quelques jours, ne change la donne en refusant de se mettre à son service… 

Des efforts inattendus pour Contador

Mais nous n’en sommes pas encore là. En attendant, sur le Dauphiné, Alberto Contador conserve son maillot jaune de leader endossé lors du prologue. Mais l’Espagnol a été contraint à quelques efforts inattendus avec une brève course-poursuite dans le final en raison d’un changement de vélo. L’Australien Richie Porte (à 6’’) et le Britannique Christopher Froome (à 13’’) complètent le podium du général.

Quatrième sur la ligne de Tournon-sur-Rhône, le Français Julian Alaphilippe (Etixx-Quick Step) reste cinquième, à 24’’ de Contador. La quatrième étape, ce jeudi, mènera le peloton sur 176 bornes entre Tain-L’Hermitage (Drôme) et Belley (Ain), un parcours qui semble réservé aux baroudeurs ou aux sprinteurs.