<

Le fils de Raimundas Rumsas contrôlé positif

Edita Rumsas (sa femme, à gauche) et Raimundas
Edita Rumsas (sa femme, à gauche) et Raimundas AFP

Le fils et homonyme de Raimundas Rumsas, ancien coureur au passé trouble et troisième sur le Tour de France 2002, a été suspendu après avoir été contrôlé positif en septembre (hors compétition) à une hormone de croissance. Une nouvelle qui intervient cinq mois après le décès de Linas Rumsas, l’autre fils de Raimundas, victime d’un arrêt cardiaque. Le jeune coureur évoluait, comme son frère, dans l'équipe dirigée par son père. « Les enquêteurs ont noté que des coureurs se déplaçaient régulièrement du chalet (où logeaient les coureurs de l'équipe, ndlr) au domicile des Rumsas », indique le quotidien italien, le Corriere della Sera. Le journal indique également qu’une une perquisition dans les chambres des coureurs et au domicile des Rumsas a permis de saisir « des seringues des aiguilles à perfusion, de l'insuline, des hormones données aux femmes enceintes, des anti-douleurs, des somnifères, le tout sans ordonnances médicales les justifiant ». Lors du Tour de France 2002, Edita Rumsas, femme de Raimundas, avait été arrêtée au volant d'une voiture remplie de substances illicites dans les Alpes. Il avait également déclassé du Tour d'Italie 2003 en raison d'un contrôle positif à l'EPO.