<

AG2R-La Mondiale : Sept fractures pour Bakelants après sa violente chute

Jan Bakelants
Jan Bakelants AFP

La chute de Jan Bakelants lors du Tour de Lombardie samedi est passée davantage inaperçue que celle de son compatriote, Laurens De Plus, qui s'en est miraculeusement sorti sans blessure sérieuse après être tombé dans un ravin dans le virage d'une descente à 40 kilomètres de l'arrivée. Mais elle a causé beaucoup plus de dégâts. Le coureur de la formation AG2R-La Mondiale, qui a chuté exactement au même endroit et dont le vélo a terminé accroché dans un arbre, souffre de sept fracture de côtes. « Il est conscient sans trouble respiratoire, ni moteur, indique le docteur Eric Bouvat, responsable médical de l'équipe AG2R La Mondiale. Après un bilan radio et scanner, il a été décelé sept fractures de côtes sans aucun retentissement sur le poumon, une fracture-tassement de la première et de la troisième vertèbre lombaire. Cette dernière lésion nécessite un complément d'examens qui sera réalisé dimanche par IRM. »