Dopage : Wiggins se défend après le rapport très accusatoire du Parlement

Après une longue enquête sur les AUT accordées à Bradley Wiggins en 2011, 2012 (année de sa victoire sur le Tour de France) et 2013, le rapport de la commission parlementaire a fuité dans la presse britannique. Il accuse notamment le Team Sky d’avoir utilisé des médicaments aux propriétés dopantes sans réelle raison médicale. « Wiggo » a pris la plume sur Twitter pour se défendre.