EN VIDEO - Monaco plus fort qu'un énorme D.J. Cooper (73-85)

DR

C'est la même histoire chaque semaine ou presque. Celle d'une équipe qui finit toujours par gagner. Même quand elle est privée de plusieurs cadres (Wright, Shuler). Même quand son entraîneur est exclu après deux techniques. Même quand le meneur d'en face est en feu. Car D.J. Cooper a livré un match de dingue (24 points, 17 passes décisives) distribuant des caviars à tout va notamment pour Alain Koffi (22 unités). Mais après avoir accusé un retard de quatre points à la pause, la Roca Team a montré pourquoi elle était le leader incontesté du championnat. La suite c'est un 48-32 infligé aux Palois pour se mettre à l'abri. Et s'offrir une quinzième victoire en seize matches. Oui, l'ASM est plus que jamais l'épouvantail de la Pro A.