<

Durant, un "sacrifice" financier pour construire une dynastie

Kevin Durant
Kevin Durant AFP

Trois jours après le contrat record offert à Steph Curry, Kevin Durant va lui aussi prolonger pour deux saisons aux Golden State Warriors. Et selon les médias US, le MVP de la dernière finale NBA va s’asseoir sur un peu plus de 8 millions de dollars afin de permettre à la franchise californienne de bâtir le meilleur effectif possible pour conserver sa couronne en juin prochain.

C’est une histoire qui pourrait faire réfléchir certaines « starlettes » du sport collectif le plus médiatisé de la planète, le football. Meilleur joueur de la finale NBA 2017, ancien MVP de la ligue et sans débat l’un des cinq meilleurs joueurs de la planète grosse balle orange, Kevin Durant va faire un « sacrifice » financier pour permettre à ses Golden State Warriors de garder une plus grande marge de manœuvre. Trois jours après le contrat XXL (et mérité) qui a fait de Steph Curry le joueur le mieux payé de l’histoire avec 201 millions de dollars (176M€) sur cinq ans, la chaîne ESPN annonce que l’ancien ailier du Oklahoma City Thunder arrivé en Californie l’été dernier va prolonger de deux ans avec sa franchise pour un montant de 53 millions de dollars (46M€).

Un joli pactole, certes, mais loin d’être le plus haut possible pour celui qui aurait pu prétendre à toucher 34,5 millions de dollars par saison dès cet été en signant un contrat maximum et qui va finalement toucher 25,9M$ la saison prochaine, soit moins que lors de celle qui vient de s'achever (26,5M$). En se privant d’un peu plus de 8 millions, Durant fait un choix collectif. Car ce sont autant de dollars que les Warriors pourront offrir à un ou plusieurs joueurs de complément essentiels dans la quête d’un doublé en juin prochain. En quête de stabilité, ils ont d’ailleurs déjà pu conserver l’expérimenté Andre Iguodala et Shaun Livingston, ce qui n'aurait pas été possible sans le "sacrifice" de Durant.

Il pourrait signer un contrat maximum dès l'été prochain

Deux superstars prolongées, un chéquier encre disponible pour les autres pièces du puzzle : ceux qui rêvaient d’une improbable explosion de Golden State sur l’autel financier en sont pour leurs frais. Ne cherchez pas l’immense favori de la saison qui débutera à l’automne prochain. Il va falloir être fort, très, très fort, et se renforcer au mieux pour concurrencer l’armada des Warriors. Durant, lui, pourra toujours signer un contrat au sommet dans deux ans voire dès l'été prochain s'il décide de renoncer à sa dernière année de contrat, ce qu'il a déjà fait cette année pour permettre ce nouveau contrat ce qui semble le plus probable selon les informations d'ESPN. Celui qui a remporté son premier titre NBA en juin portera alors sans doute trois bagues. Une décision preuve de l’intelligence du MVP 2014, qui pour construire une dynastie a su s’effacer au profit d’un Curry sous-payé depuis longtemps et qui méritait plus qu’aucun autre un contrat maximum.