<

De Colo et le CSKA en reconquête, le Fener pour garder sa couronne

Panoramic

Le Final Four aura lieu à partir de ce vendredi à Belgrade (à suivre en direct sur SFR Sport 1) avec une première demi-finale de titans entre le CSKA Moscou de Nando De Colo et le Real Madrid. Le Fenerbahçe, tenant du titre, défiera la grosse surprise, Kaunas, dans la défense de son titre. 

Le tenant face à la grosse surprise

Un an après son sacre européen (le premier pour une équipe turque dans la compétition reine), le Fenerbahçe est toujours là pour défendre son titre. Deuxième du Top 16, le club stambouliote a sorti le Baskona Vitoria en quarts de finale et tentera de décrocher une troisième finale de suite. Ils devront, avant cela, se débarrasser de la grosse surprise de ce Final Four : le Zalgriris Kaunas (vendredi, 18h, en direct sur SFR Sport 2), présent pour la première fois de son histoire à ce stade de la compétition depuis le début des années 2000. 

Pour y parvenir, le club lituanien a signé un exploit en éliminant l’Olympiakos, finaliste la saison dernière, en quarts de finale. La présence de Kaunas ne doit rien au hasard puisque les coéquipiers de Kevin Pangos et Edgaras Ulanovas ont battu le Fenerbahce, le CSKA, le Panathinaikos et l’Olympiakos lors du Top 16. Le Fener, qui participera à son quatrième Final Four de rang, est prévenu. 

Un choc de titans

La deuxième demi-finale (21h, en direct sur SFR Sport 2) opposera deux monstres de la compétition : le CSKA Moscou et le Real Madrid. Pour l’occasion, les Moscovites récupèreront leur Français Nando DeColo, qui a manqué les trois derniers matches des quarts en raison d’une blessure à l’adducteur gauche. Deuxième meilleur marqueur du Top 16 (17,2 points/match) et déjà élu dans le meilleur cinq de la compétition cette saison, le Nordiste revient à point nommé pour ce septième Final Four consécutif du CSKA et le 15e lors des 16 dernières éditions. Battus en demi-finales la saison dernière, les Moscovites, sacrés en 2016, se frottent à un autre énorme favori, le Real Madrid. 

Portés par Sergio Llul et leur pépite Luka Doncic, qui sera un sérieux challenger de De Colo pour le titre de MVP, les Madrilènes pourront aussi compter sur le retour de Facundo Campazzo. Le CSKA Moscou part tout de même avec la légère faveur des pronostics après un Top 16 remarquable (24 victoires, 6 défaites). Parmi ces revers, le plus lourd a eu lieu sur le terrain… du Real Madrid (82-69). Les Moscovites avaient pris leur revanche au retour (93-87). Cela promet des étincelles pour cette finale avant la lettre. La vraie aura lieu dimanche (20h, en direct sur SFR Sport 2). Le perdant de cette affiche aura, lui, rendez-vous pour le match de la troisième place (17h). Celui que le CSKA a disputé et gagné la saison dernière mais qu’il souhaite éviter cette année.