<

Le Basket 3x3, ce sport speed et ultra show

AFP

Intégré au programme des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, le basket 3x3 a tout pour plaire entre son rythme effréné, ses dunks en pagaille et son ambiance « de rue ». Un dérivé du basket classique à découvrir à compter de ce samedi 17 juin, à l’occasion de la Coupe du monde disputée à Nantes (à suivre en direct et en intégralité sur SFR Sport 2). Découverte et frissons garantis. 

A l’instar du football improvisé avec des tee-shirts en guise de buts, le basket sous un panier est l’une des disciplines les plus universelles et les plus pures du sport. Encore inconnu du grand public sous sa forme compétitive, le basket 3x3 a fait son entrée fracassante dans l’actualité en étant choisi la semaine passée parmi les nouvelles disciplines qui intégreront le programme des Jeux Olympiques 2020. Mais il ne faudra pas attendre les JO de Tokyo pour découvrir ce sport spectaculaire puisque la Coupe du monde de la discipline fait escale à Nantes à partir de ce samedi 17 juin jusqu’au 21 juin (à suivre en intégralité sur SFR Sport 2). Avec pour magnifique cadre, le Parc des chantiers, situé les bords de Loire, en plein air et sur fond de gros son pendant les matches. 

Petit frère du basket traditionnel à 5x5 sur grand terrain, le 3 contre 3 assure un spectacle continu et intense. Parce qu’il ne se joue que sur un panier, sur un demi-terrain et entre deux équipes de trois joueurs qui s’affrontent comme on le fait sur les terrains municipaux et ou dans son jardin. 

Mais il faut faire vite et bien. Les matches ne durent que 10 minutes ou moins puisque la première équipe qui atteint 21 points remporte la rencontre. Les joueurs n’ont que 12 secondes pour attaquer. Le rythme est effréné. Puisqu’il n’y a pas de mi-temps, de quart-temps, ni d’arrêts de jeu. Autant dire que les dunks sont légions, le combat musclé et les feintes de corps recommandées. Chaque panier à l’intérieur de l’arc de cercle vaut un point, ceux inscrits derrière la ligne des 6,75m en valent deux. 

Un carton populaire aux JO de la jeunesse

Un format restreint qui suscite un véritable engouement et qui dépasse les frontières de ce sport de rue. En 2010, le Comité internationale olympique (CIO) l’avait intégré au programme des Jeux Olympiques de la jeunesse (JOJ). Pour un succès retentissant puisque la pratique a suscité une demande de billets record.

Les Bleues tenantes du titre

A partir de samedi, 40 équipes (20 masculines et 20 féminines) s’affronteront pour le titre mondial. Elles seront réparties en quatre poules de cinq dont les deux premiers seront qualifiés pour les quarts de finale. Lors de la dernière édition à Debrecen, l’équipe de France féminine, deuxième du classement mondial, avait décroché le graal et sera encore parmi les grandes favorites du Mondial. 

En 2015, les hommes (3e) avaient décroché leur troisième podium mondial consécutif après le bronze en 2012 et l’argent en 2013. Cette année, ils seront placés dans un groupe élevé mais accessible avec la Slovénie (2e au classement mondial), la Roumanie, le Salvador et les Philippines. La Serbie (1ere nation mondiale), la Pologne (3e), la Nouvelle-Zélande, double vainqueur de l’épreuve et tenante du titre, et les Etats-Unis (vainqueur en 2012 et 2013) seront les grands favoris. En attendant de connaitre le futur lauréat, show devant !