EN VIDEO - Labeyrie : "On s'est tous sacrifiés pour cette coupe"

Le pivot de Strasbourg Louis Labeyrie a reconnu au micro de SFR Sport 2 que la SIG avait joué en équipe pour s'adjuger sa seconde Coupe de France, samedi soir à Bercy, face à Boulazac (82-62). Après 3 défaites consécutives en Jeep Elite, les joueurs alsaciens ont remis les pendules à l'heure pour dominer une équipe périgourdine inférieure. Analyse. 

EN VIDEO - Bouderra (Charleville) : "On doit vite apprendre de nos erreurs"

La meneuse de Charleville-Mézières Amel Bouderra est revenue au micro de SFR Sport 2 sur la défaite de son équipe face à Bourges en finale de la Coupe de France de basket (70-82), ce samedi après-midi à Bercy. L'Alsacienne a regretté le mauvais départ des Flammes avant de montrer beaucoup de courage pour revenir à 4 points des Berruyères à 4 minutes de la fin. Bouderra souhaite que cette nouvelle défaite en finale de Coupe de France serve aux Ardennaises avant les playoffs du championnat qui débutent mercredi. Interview. 

EXCLU VIDEO - Dixième Coupe de France pour Bourges qui maîtrise Charleville-Mézières (70-82)

Bourges a remporté sa deuxième Coupe de France consécutive, la 10e de son histoire, en dominant facilement Charleville-Mézières (70-82), ce samedi après-midi à Bercy. Menées 12-2 au bout de 5 minutes, les Ardennaises ont payé leur entame catastrophique. A force d'abnégation et d'efforts défensifs, les Flammes sont revenues dans le sillage de Bourges (58-62 notamment à 4 minutes de la fin) mais le rouleau compresseur des Tangos a finalement eu raison de Charleville. Résumé. 

EN VIDEO - Bergeaud : "Sur une finale, tout peut arriver"

Strasbourg-Boulazac est l'affiche de la finale de Coupe de France de basket, samedi à Bercy et à 19h sur SFR Sport 2. Le coach périgourdin Claude Bergeaud est bien conscient que sa formation, avant-dernière en championnat, ne peut rivaliser face à la SIG. Mais sur un match de coupe, les évidences peuvent être trompeuses face à la pression de l'événement. Interview. 

EN VIDEO - Pour Orléans, la Coupe de France n'était qu'un bonus

Seul rescapé de Pro B avec Denain en quart de finale de Coupe de France, Orléans est finalement tombé face à Levallois (74-71). Une défaite pas si contrariante que ça pour l'OLB qui avait forcément un autre objectif en tête : la remontée en Jeep® ÉLITE. Un élément qui a forcément compté dans ce week-end à Trélazé. Extrait d'un reportage inside diffusé dans Buzzer ce lundi.

EXCLU VIDEO - La SIG en cavalier seul contre l'ASVEL (93-79)

Une rencontre à sens unique. La SIG A très facilement battu l'ASVEL (93-79). Un écart significatif sachant que les Alsaciens ont lâché le dernier quart-temps (21-16). Une partie maîtrisée avec une marque bien répartie (huit joueurs à huit points ou plus) et ce malgré un pourcentage suspect à 3-pts (4/14). Seule éclaircie du côté de l'ASVEL : David Lighty auteur de 21 points. 

EXCLU VIDEO - Levallois élimine difficilement Orléans (71-75)

Après Nanterre et Boulazac, Levallois a fait respecter la hiérarchie face à Orléans, dernier rescapé de Pro B (75-71). Mais ce succès a été (très) long à se dessiner pour les hommes de Frédéric Fauthoux qui ont pu compter sur un très bon Petr Cornelie (20 points, 6 rebonds). Dans les clous à la pause avec un avantage de deux points en sa faveur, Orléans a craqué en deuxième période. Et va pouvoir se concentrer sur le plus objectif de sa saison : devancer le leader Blois et retrouver directement la Pro A. Le dernier quart de finale opposera l'ASVEL à la SIG (à suivre en direct ce samedi dès 20h30 sur SFR Sport 2). 

EN VIDEO - Donnadieu : "Après la Coupe de France, notre grand défi c'est Chalon"

Pascal Donnadieu, l'entraîneur de Nanterre, est revenu sur la victoire de ses basketteurs en finale de la Coupe de France contre Le Mans, dans "Le Grand week-end Sport", l'émission de BFM Sport dimanche matin. Le coach des Verts a reconnu "une bonne entame et une adresse phénoménale (19 paniers à 3 points)" pour remporter la 2e coupe nationale après celle de 2014. Mardi, Nanterre sera encore face à un "grand défi" : la finale retour de la FIBA Europe Cup contre Chalon, après le nul à l'aller. Interview. 

EN VIDEO - Shaffartzik : "Le travail n'est pas fini"

Le sentiment du devoir accompli. C'est le ressenti qui accompagnait Heiko Shaffartzik, absolument intraitable lors de la victoire de Nanterre face au Mans (24 unités à 8/11 à 3-pts). Le meneur de la JSF prévient cependant ses coéquipiers. La Coupe de France n'est pas une fin en soi. Hormis la qualification pour les playoffs qui semble acquise, il y a un autre trophée à aller chercher dès ce mardi. La FIBA Europe Cup et cette rencontre retour face à Chalon (ce mardi sur SFR Sport 2 à 20h30). 

EN VIDEO - Nanterre gagne la Coupe de France face au Mans (79-96)

Il n'y a pas eu match. Nanterre a gagné sa deuxième coupe de France en disposant du Mans (96-79). La JSF a pu compter sur un Heiko Shaffartzik - élu MVP du match - auteur de 24 points (tous derrière l'arc). Chris Warren a également été énorme avec ses 26 unités. En face, Pape-Philippe Amagou n'a pas pu sauver les apparences. Les Nantériens étaient largement supérieurs. Deuxième Coupe de France pour eux. Une préparation parfaite avant la finale retour de FIBA Europe Cup face à Chalon (ce mardi sur SFR Sport 2 à 20h30). 

EN VIDEO - Bourges s'offre une neuvième Coupe de France

La vitrine est déjà bien remplie pour Bourges - plus beau palmarès du sport collectif français (masculin et féminin confondus) - mais elle va s'enrichir d'un trophée supplémentaire. Bourges s'adjuge sa neuvième Coupe de France après une victoire contre Charleville-Mézières (65-75). Après une premier quart-temps assez serré, les Tangos ont accéléré pour mener de 21 unités à la pause. Les Flammes Carolo ont effectué un rapproché après la mi-temps mais une dernier coup de collier des joueuses de Valérie Garnier a plié l'affaire. A signaler dans ce match, la performance XXL de Clarissa Dos Santos côté berruyer (26 points, 6 rebonds et 3 passes décisives). En face, seules Amel Bouderra (16 points et 11 passes décisives) et Kim Mestdagh (20 points et 4 passes décisives) ont existé.