<

La e-LIGUE 1 appuie sur start

DR/LFP

Alors que le E-sport ne cesse de grimper en flèche avec 7,3 millions de pratiquants réguliers aux jeux vidéo en France, la Ligue de Football Professionnel vient de s’associer à Electronic Arts pour lancer le premier championnat de France de e-sport sur FIFA 17. Une première en Europe. Mode d’emploi.

COMMENT CA VA MARCHER

A partir du 7 novembre 2016, n’importe quel participant pourra s’inscrire sur www.e-ligue1.com. Il choisira un club et son maillot, puis il pourra sélectionner uniquement ses joueurs issus de Ligue 1 selon le mode de jeu FIFA ULTIMATE TEAM (FUT).

LES TEMPS FORTS DE LA SAISON

La saison 2016-2017 de  e-LIGUE 1 sera découpée en 3 temps :

- « Tournoi d’Hiver » de novembre 2016 à janvier 2017

- « Tournoi de Printemps » de février à mars 2017

- Des « Play-Offs » en mai 2017

DEUX PHASES POUR CHAQUE TOURNOI

-  Une première phase de qualification sera organisée en réseau au sein de chaque club de LIGUE 1 avec deux vainqueurs (un sur la console Microsoft Xbox One et un sur la console Sony Playstation 4).

Une phase finale réunira ensuite dans un lieu dédié les 40 vainqueurs portant haut les couleurs des 20 clubs de LIGUE 1. Les deux vainqueurs (un sur Xbox One et l’autre sur Playstation 4) seront qualifiés pour la finale Régionale Européenne des Championships series d’Ultimate Team.

Les deux grands vainqueurs des tournois seront opposés lors de Play-Offs en mai 2017, avec une finale qui se déroulera avec un match aller sur une console Xbox et un match retour sur une console Playstation 4. A l’issue de ces Play-Offs, le titre de champion de France de e-LIGUE 1 sera décerné au joueur et au club qui auront remporté la double confrontation.

UNE COMPETITION DIFFUSEE A LA TELE

Pour diffuser ces Play-Offs et les grands moments de la e-LIGUE 1 tout au long de la saison, la LFP a lancé une consultation média dès vendredi dernier auprès de tous les opérateurs en clair, crypté et Télécom, pour attribuer les droits d’exploitation audiovisuelle de la compétition ainsi que plusieurs avantages marketing.

Les modalités de ces diffusions ne sont pas encore connues. La LFP reste ouverte aux propositions des diffuseurs, mais ils imaginent par exemple : une diffusion des plus beaux buts, de reportages sur les gamers, la diffusion des phases de qualification ou des play-offs… 

L'ENJEU POUR LA LIGUE

« Ça va permettre d’augmenter l’audience de la Ligue 1 en terme de spectateurs et de publics, ça va permettre je l’espère d’augmenter les revenus, notamment grâce à un nouveau partenaire média », explique Didier Quillot, le Directeur général de la LFP.

Quel a été l’accueil des clubs ? : « Très positif, puisque ça envoie une image de modernité, d’innovation de la ligue 1, deuxièmement ça va permettre aux clubs d’activer leur communauté de fans, troisièmement pourquoi pas imaginer d’organiser les compétitions dans les stades, donc pour les clubs c’est un outil d’activation marketing formidable. On va lancer une consultation marketing, on espère bien obtenir des revenus additionnels, et ces revenus additionnels seront ensuite redistribués aux clubs. Concrètement ça peut être par exemple le naming de la compétition e-ligue 1 »