<

Paris Eiffel Jumping : Un plateau cinq étoiles sur le Champ de Mars

Panoramic

Après le Saut Hermès au Grand Palais en mars et la Coupe du monde à Bercy en avril, Paris accueille son troisième concours d’équitation de prestige avec le Paris Eiffel Jumping, à partir de ce jeudi (à partir de 12h25 en direct sur RMC Sport 3). Avec un plateau somptueux et garni des meilleurs mondiaux. 

Il ne faudra pas débourser un sou pour voir le gratin de l’équitation, ce week-end à Paris. La capitale accueille la cinquième édition du Paris Eiffel Jumping, sur le Champ de mars au pied de la Tour Eiffel, comme son nom l’indique, avec une tribune ouverte libre d’accès, tout comme l’entrée sur ce cadre somptueux qui accueillie, à partir de ce jeudi, les meilleurs cavaliers du monde. Les quatre premières éditions avaient réuni 150.000 personnes. Le succès populaire est encore attendu pour le théâtre de cette dixième étape du Global Champions Tour et de la Global Champions League. 

Thierry Rey : « Paris peut être un terrain de jeu pour les plus grands sports olympiques »

Après le Saut Hermès au Grand Palais en mars dernier et la Coupe du monde à Bercy en avril, la capitale française revêt encore ses plus beaux habits pour l’équitation. Et pour souligner les capacités d’accueil et d’organisation de la ville hôte des Jeux Olympiques 2024. « C’est une sorte de répétition grandeur nature de ce qu’il se passera dans d’autres sports parce que l’équitation ne sera pas sur le Champ de Mars, confie Thierry Rey, conseiller Paris 2024. C’est intéressant de montrer que Paris peut être un terrain de jeu pour les plus grands sports olympiques. » Et accessible à tous. 

« Vous pouvez venir, visiter le village, Il y a des activités gratuites, rappelle Virginie Coupérie-Eiffel, présidente du Paris Eiffel Jumping et championne de France de saut d’obstacles en 2005. Vous pouvez vous installer dans les tribunes pour regarder les plus grosses épreuves avec les meilleurs cavaliers du monde sans rien payer. C’est vraiment l’accessibilité à tout le monde, c’est vraiment important. »

Les choses sérieuses débuteront ce jeudi à partir de 12h25 avec le premier concours du week-end labellisé 5* (barres à 1,45m). A 17h, rendez-vous avec le contre-la-montre lors duquel 18 équipes de deux s’affronteront. La journée se clôturera à 20h avec le saut en hauteur lors de duquel chaque attelage doit sauter une ligne de plusieurs obstacles, dont la hauteur des barres augmente à chaque passage jusqu’à dépasser les deux mètres. Une barre renversée sur le dernier obstacle est synonyme d’élimination. Le dernier couple en lice a gagné.

Le gratin mondial au rendez-vous

Le casting est très relevé avec les quatre champions olympiques français à Rio : Roger-Yves Bost (associé à Pégase du Mûrier et Sunshine du Phare), Kévin Staut (avec Lorenzo et Ayade de Septon), Philippe Rozier (avec Cristallo A*LM et Rêveur de Kergane) et Pénélope Leprévost (avec Vvaramog de Brève et Gain Line). L’Américaine Beezie Madden, victorieuse de la gagnante de la Coupe du monde 2018, Harrie Smolders (Pays-Bas), n°1 mondial et Peder Fredricsson (Suède), champion d’Europe en titre, seront aussi de la partie. Idem pour l’Allemand Ludger Beerbaum, cavalier le plus titré de tous les temps (avec notamment cinq médailles olympiques, dont quatre titres), qui fera son grand retour après une blessure à la clavicule en décembre dernier. 

Horse inspection time at #LGCTParis 😍 #DancingUnderTheEiffelTower

Une publication partagée par Longines Global Champions Tour (@longinesglobalchampionstour) le

L’ensemble des leaders du Longines Global Champion Tours seront aussi présents, comme Edwina Top Alexander, solide leader du circuit, Ben Maher et Scott Brash, champions olympiques par équipe à Londres en 2012, ou le Belge Nicola Philippaerts, tout frais vainqueur de l’étape portugaise de Cascais. L’Allemand Daniel Deusser médaillé́ de bronze aux J.O. de Rio et vainqueur de la Coupe du monde en 2014, sera là.

Le programme du Paris Jumping Eiffel sur RMC Sport 3

Jeudi 5 juillet

12h25 : Epreuve CSI 5*

16h55 : Contre la montre GCL

20h : Epreuve saut en hauteur


Vendredi 6 juillet 

12h25 : Contre la montre

18h45 : Challenge


Samedi 7 juillet  

15h55 : Deuxième épreuve Contre la montre GCL